BFM Business

« Pour Pont-à-Mousson, on cherche un partenaire » dit le PDG de Saint-Gobain

Pierre-André de Chalendar était l’invité de 12H, l’Heure H, ce mardi. L’occasion de revenir sur le sort de sa filiale historique, actuellement en difficulté.

Non, Saint-Gobain PAM (Pont-à-Mousson) n’est pas à vendre. Le PDG de Saint-Gobain, Pierre-André de Chalendar, est venu le rappeler dans l’émission 12H, l’Heure H, ce mardi. Cela fait suite aux rumeurs, courant mars, sur le sort de cette filiale historique, spécialisée dans les canalisations en fonte, qui pourrait être rachetée par un concurrent chinois.

« Pont-à-Mousson est dans une situation difficile parce que les marchés de l’eau en Europe ont été divisés par deux et qu’on a perdu en compétitive pour les marchés export » explique Pierre-André de Chalendar. « On va redonner de la compétitivité à Saint-Gobain PAM » mais pour cela, « on recherche un partenaire. »

« On restera partie prenante » insiste le PDG qui souligne que la forme de ce partenariat n’a pas été fixé. « On a plusieurs options à l’étude. »