BFM Business

La production industrielle finit mal 2013 en zone euro

Les biens de consommation non durables ont baissé de 0,1%.

Les biens de consommation non durables ont baissé de 0,1%. - -

La production industrielle a reculé de 0,7% en décembre, selon les chiffres d'Eurostat publiés ce mercredi 12 février. Les analystes tablaient sur un repli de seulement 0,3%.

L'hiver doux pèse sur la production énergie. Voilà l'un des raisons aux faibles chiffres de la production industrielle. Elle a, en effet, reculé de 0,7% en décembre dans la zone euro, selon des données publiées ce mercredi 12 février par l'office européen de statistiques Eurostat.

Les analystes tablaient sur un repli moins fort, de 0,3% en décembre après un bond de 1,6% en novembre (chiffre révisé).

Les biens de consommation non durables ont baissé de 0,1%. En revanche, les biens intermédiaires ont progressé de 0,9%, et les biens de consommation durables de 0,4%.

Parmi les États de la zone euro pour lesquels les données sont disponibles, les plus fortes baisses ont été enregistrées en Estonie (-5,7%) et aux Pays-Bas (-2,6%). Les plus fortes hausses ont été constatées en Slovénie (+2,7%), en Grèce (+2,6%) et au Portugal (+0,7%).

La Grèce tire son épingle du jeu

Ces chiffres devraient se traduire par un gain de 0,1 point de PIB du secteur industriel au quatrième trimestre, estime Jonathan Loynes de Capital Economics. Ce qui devrait déboucher sur une croissance d'environ 0,2% dans la zone euro au quatrième trimestre. Les chiffres officiels de croissance pour fin 2013 sont attendus vendredi 14 février dans la matinée.

"Alors que les indicateurs de confiance ont commencé l'année sur une base solide, la production industrielle rappelle que la croissance reste modérée", note l'économiste d'ING, soulignant que l'euro fort et les récentes turbulences sur les marchés émergents constituent des risques négatifs.

A l'échelle des 28 pays de l'Union européenne, la production industrielle a reculé de 0,7% après une hausse de 1,3% le mois précédent.

D. L. avec AFP