BFM Business

L'industrie crée des emplois en France

L'usine Airbus de Toulouse est le plus grand site industriel de l'Hexagone

L'usine Airbus de Toulouse est le plus grand site industriel de l'Hexagone - -

L'industrie française n'est pas morte et continue d'embaucher. Dans les 100 premiers sites industriels, 10 000 emplois ont été créés en 2013 selon l'enquête annuelle de L'Usine Nouvelle. Mais les métiers ont évolué avec une place grandissante pour la recherche.

Non, l'industrie française n'est pas moribonde. Elle se développe et embauche. Selon le classement annuel des 100 premiers sites industriels français publié cette semaine par L'Usine nouvelle, 58 d'entre eux ont même vu leurs effectifs progresser en un an malgré la désindustrialisation. Près de 10.000 emplois y ont été crées. De quoi satisfaire Arnaud Montebourg.

Mais l'industrie a changé. L'usine avec sa cheminée qui fume, ce n'est une image plus vraiment 21e siècle! Aujourd'hui, les usines, ce sont aussi des blouses blanches dans des laboratoires, et des ingénieurs devant les ordinateurs des centres de R&D.

Dans le premier site industriel français par exemple, celui d'Airbus à Toulouse, plus de la moitié des salariés travaille en amont de la fabrication des avions. Ils conçoivent les nouveaux modèles, développent des technologies moins consommatrices de carburants, ou réfléchissent à une meilleure organisation de la production.

Incitations fiscales

Autre exemple : la 4e plus grande usine française: le Technocentre Renault à Guyancourt, près de Paris, est un site entièrement dédié à la recherche. C'est là par exemple qu'a été conçue la Renault Captur...fabriquée ensuite en Espagne.

Des dépenses de R&D encouragées par des incitations fiscales. Le crédit d'impôt recherche devrait atteindre 6 milliards d'euros cette année, contre 1,5 milliard à sa création en 2008.

Le titre de l'encadré ici

|||Les principaux sites industriels français:

> Airbus Toulouse
> Michelin Clermond-Ferrand
> PSA Montbéliard
> Renault Guyancourt
> Airbus hélicoptères Marignane
> PSA Saushem
> STMmicroelectronics Crolles

Source: L'Usine Nouvelle

Dorothée Balsan avec BFMBusiness.com