BFM Business

Free attaque le marché des entreprises

-

- - Eric Piermont/AFP

Acquisition qualifiée de stratégique sur le marché du service aux entreprises. Bouygues accélère aussi

Le Groupe Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network à travers une prise de participation majoritaire au capital de l'entreprise. Les acquisitions sont rares dans l’histoire de la maison mère de Free et celle-ci marque la volonté d’attaquer le marché des entreprises face aux entités « business services » des trois autres opérateurs.

Selon le communiqué d’Iliad, « Jaguar Network est un fournisseur souverain de services à très haute disponibilité à destination des entreprises et des marchés publics et l'un des leaders français du développement de technologies innovantes dans les marchés du Cloud, des Télécommunications et des Smart Cities ». Iliad affirme d’autre part que « cette opération constitue une étape importante dans la stratégie de développement pour adresser le marché entreprises en s'appuyant sur les très fortes expertises et complémentarités entre les deux groupes et en s'associant à un entrepreneur reconnu ».

Gagner du temps

A l'issue de la transaction, Kevin Polizzi, Fondateur de Jaguar Network, demeure dirigeant et actionnaire de l'entreprise à hauteur de 25% du capital, témoignant ainsi de sa confiance et de sa volonté d'accompagner la société dans le développement de ses nouvelles ambitions. L'acquisition des 75% du capital de Jaguar Network représente un investissement d'un peu moins de 100 millions d'euros pour Iliad. Cette transaction, effectuée avec l'aide des actionnaires historiques, inclut le rachat intégral de la participation du fonds d'investissement Naxicap.

Face aux difficultés de la croissance sur le marché des particuliers que ce soit en mobile ou en fixe, l’opérateur Free décide d’aller chercher du côté des entreprises un relais nécessaire, sur lequel il a beaucoup de retard par rapport à ses concurrents, d’où cette nécessité de passer par une acquisition pour gagner un temps précieux. Au printemps dernier, Thomas Reynaud avait déclaré que l’opérateur réfléchissait à se lancer à l’horizon 2020 sur ce marché des entreprises « où les produits sont relativement chers et non adaptés », selon le site Univers Freebox.

Bouygues à l'offensive

Iliad semblait néanmoins vouloir attendre de monter en puissance sur la fibre, pour disposer d'une offre complète, mais les événements s’accélérent. Car dans le même temps Bouygues a annoncé l’acquisition d’un bloc d’actions de la société Keyyo, « opérateur télécom nouvelle génération dédié aux entreprises de croissance ». Selon le communiqué de l’opérateur : « sur un marché en pleine mutation vers le tout IP et le haut-débit fibre, Keyyo apporte des solutions innovantes, en intègrant ses services au cœur du système d’information des entreprises grâce à sa plate-forme technique entièrement maîtrisée en interne ».

Même si sur ce marché leur avance est nette, et la qualité ainsi que l’importance des infrastructures de réseau primordiales, les gros acteurs Orange Business services et SFR Business ont peut –être du souci à se faire.