BFM Business

Veolia annonce de nouvelles économies

Antoine Frérot, le patron de Veolia, a annoncé de nouvelles économies à venir pour le groupe.

Antoine Frérot, le patron de Veolia, a annoncé de nouvelles économies à venir pour le groupe. - -

Le numéro un mondial a annoncé de nouvelles mesures d'économies conséquentes, vendredi 3 mai. Le groupe veut se réorganiser par zones géographiques, plutôt que par activités.

En ces temps de crise, chacun cherche le moyen de faire des économies. Veolia Environnement ne déroge pas à la règle.

Le numéro un mondial de l’eau a annoncé, vendredi 3 mai, une nouvelle organisation par zones géographiques et non plus par activités (eau, déchets, services à l'énergie) qui doit lui permettre de réduire ses coûts à l'horizon 2014-2015.

Du fait de "cette nouvelle étape de la transformation", l'objectif est porté à 400 millions d'euros en 2014 et 750 millions d'euros en 2015, a expliqué son PDG Antoine Frérot lors de la présentation des résultats du premier trimestre.

Le titre Veolia grimpe à la Bourse de Paris

Il s’agira de trouver 130 millions l’an prochain et 280 millions en 2015 pour le géant tricolore des services à l'environnement, engagé depuis 2011 dans une grande cure d'amaigrissement et de désendettement.

"Nous allons continuer à optimiser les moyens et donc les effectifs du groupe et cette nouvelle organisation, puisque nous n'aurons qu'un seul Veolia par pays, va nous permettre cette adaptation", a notamment fait valoir Antoine Frérot.

Outre des économies, ce projet d'une organisation "plus simple et plus réactive", doit également permettre, selon Veolia, "d'adapter le groupe aux nouvelles caractéristiques de ses marchés et de ses clients", au moment où l'entreprise cherche à accroître sa part à l'international et auprès des industriels.

A la Bourse de Paris, l'annonce d'un nouveau tour de vis sur les dépenses a été saluée et en milieu de matinée, le titre Veolia gagnait 2,16% à 10,66 euros.

>> A lire aussi - Veolia: matière grise en action

Y.D.