BFM Business

RTE a vu ses bénéfices bondir en 2012

Dominique Maillard, président du Directoire de RTE, sur BFM Business ce mardi 19 février

Dominique Maillard, président du Directoire de RTE, sur BFM Business ce mardi 19 février - -

Le gestionnaire du réseau électrique français enregistre une hausse de 50% de ses bénéfices en 2012. Cela va lui permettre de plus grands investissements en 2013. " Notre réseau doit s’adapter aux besoins", explique sur BFM Business, Dominique Maillard, président du Directoire de RTE.

Le climat rigoureux aura au moins fait un heureux. RTE, le gestionnaire du réseau électrique français à haute tension, a vu ses bénéfices grimper de 50% l'an dernier. La filiale autonome d'EDF a dégagé un bénéfice net de 407 millions d'euros sur l'exercice, pour un chiffre d'affaires en progression de 7% à 4,5 milliards d'euros, a détaillé RTE (Réseau de transport d'électricité) dans un communiqué publié ce mardi 19 février.

Les investissements ont grimpé de leur côté de 17% à près de 1,4 milliard d'euros, reflétant le lourd programme de modernisation et de développement des lignes à haute tension qui sillonnent le pays.

"Nous investissons, pas seulement parce que la consommation évolue, mais aussi parce que la géographie de l’offre évolue. Il nous faut raccorder des énergies renouvelable qui nécessites des investissements nouveaux", explique ce mardi 19 février au Grand Journal sur BFM Business, Dominique Maillard, président du Directoire de RTE.

"Nous devrions encore investir un peu plus. Le régulateur a approuvé les 1,4 milliards d’euros prévu en 2013. Notre réseau doit s’adapter aux besoins".

BFM Business.com