BFM Business

Paris va utiliser ses égouts pour chauffer ses piscines

Une piscine parisienne du 14e arrondissement est désormais chauffée grâce aux égouts de la ville (image d'illustration)

Une piscine parisienne du 14e arrondissement est désormais chauffée grâce aux égouts de la ville (image d'illustration) - Jacques Demarthon - AFP

La Ville de Paris a inauguré mercredi un nouveau dispositif permettant de chauffer d'une manière écologique les bassins et douches de ses piscines.

Le nouveau système de chauffage de l'eau est innovant. Située dans le 14e arrondissement, la piscine Aspirant-Dunand, qui accueille chaque année 130.000 personnes, est la première à Paris à bénéficier d'un dispositif mis en place par Suez permettant de chauffer son bassin et ses douches grâce aux égouts de la ville. 

Des échangeurs thermiques placés dans les égouts captent la chaleur des eaux usées, dont la température est comprise entre 13°C et 20°C toute l'année. Cette chaleur alimente ensuite des pompes qui utilisent cette énergie pour chauffer les bassins à une température de 26°C et les douches autour de 35°C. 

Ainsi, "chaque Parisien, en prenant sa douche, est un peu producteur d'énergie" souligne Jean-François Martins, adjoint au maire de Paris chargé du sport. "Quant votre eau va dans les égouts elle est aux alentours de 35°C. Nous on prend la chaleur, et on laisse l'eau" explique-t-il. 

Réduire de moitié la consommation d'énergie des piscines

Adjointe au maire en charge l'environnement, Célia Blauel se réjouit de la mise en place de ce dispositif qui "va réduire de 50% la consommation d'énergie de cette piscine". L'élue tient à ajouter qu'il n'y a "bien sûr aucun contact entre les eaux usées et les eaux du bassin."

Cet aménagement a été mis en place dans le cadre du plan "Nager à Paris", voté en 2015. Ce programme prévoit notamment la création ou la modernisation des piscines de la capitale. "La performance énergétique est l'un des premiers critères dans les travaux de rénovation des piscines" a précisé Jean-François Martins. "D'ici à 2020, l'objectif est de réduire de 20% la consommation d'énergie des 39 piscines de Paris". 

La Ville de Paris souhaite désormais étendre ce procédé à d'autres sites de la ville. D'autres installations sportives, comme des gymnases, pourraient en bénéficier prochainement. 

A.M. avec AFP