BFM Business

 Les Français ont consommé plus d'électricité en 2015

Consommation et exportation d'électricité ont augmenté en 2015 en France. (image d'illustration)

Consommation et exportation d'électricité ont augmenté en 2015 en France. (image d'illustration) - Philippe Huguen - AFP

Gestionnaire des lignes à très haute tension, RTE fait état d'une légère hausse de la consommation électrique en France. En partie du fait des vagues de chaleur estivales et de la demande des industriels.

Selon un rapport de la filiale autonome d’EDF, la consommation totale d’électricité en France s’est établie à 475,4 térawattheures (TWh) en 2015. Soit une augmentation de 2,2% par rapport à 2014 (ou 0,5% en données corrigées des aléas climatiques).

Pour Olivier Grabette, directeur général adjoint de RTE, cette évolution s’explique principalement par des facteurs climatiques. Ainsi, une hausse de la consommation (de l’ordre de 2%) a été observée au mois de juillet, en raison de la canicule. Signe que les Français sont de plus en plus nombreux à être équipés de climatiseurs. Inversement, une baisse de 10% de la consommation – par rapport à 2014 – a été enregistrée au mois de décembre en raison des températures clémentes.

Le pic de consommation a culminé à 91.610 mégawatts (MW) le 6 février 2015, en pleine vague de froid, ne dépassant toutefois pas le record historique de consommation (102.100 MW) atteint le 8 février 2012.

Ces nouvelles données publiées par RTE viennent donc confirmer une nouvelle fois de plus le caractère "thermosensible" de la France. En raison de la popularité du chauffage électrique, une baisse de 1°C de la température moyenne en hiver représente une consommation additionnelle de l’ordre de 2.400 MW.

La France a aussi produit plus d'énergie en 2015

Au niveau de la production d’électricité, les données de RTE montrent que celle-ci a progressé de 1,1% en 2015, l’Hexagone ayant produit 546 TWh. À noter que la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique français continue à progresser.

Ainsi, du côté de la production d’énergie d’origine éolienne on observe un bond de 23% (21,1 TWh) grâce à une augmentation d’environ 10% du parc. Quant à la production d'électricité d'origine solaire celle-ci a augmenté de 25%. L'année 2015 a également connu un bond de la production des centrales à gaz du parc français, qui ont gagné en compétitivité grâce à la forte baisse des prix du gaz naturel. 

Enfin, une nouvelle fois la France s'est illustrée en exportant 61,7 térawattheures d'électricité. Ce qui fait du pays, le plus grand exportateur d'électricité en Europe. 

A.M. avec AFP