BFM Business

Le gaz pourrait manquer cet hiver en cas de grand froid

Les stocks n'ont pas été rempli pour cet hiver.

Les stocks n'ont pas été rempli pour cet hiver. - -

Il y a des risques de manque de gaz cet hiver en cas de grand froid, selon GRTgaz. Les fournisseurs n'auraient pas établi de stocks suffisants cet été.

GRTgaz, en charge de l'approvisonnement en gaz, a publié, ce jeudi 7 novembre 2013, ses prévisions pour l’hiver 2013-2014. En cas de vague de froid exceptionnelle, comme celle qui a touché la France en février 2012, les stocks de gaz seraient "insuffisants", affirme-t-elle.

La société devra alors se reposer sur les approvisionnements terrestres et maritimes. "Nous serions dans une position particulièrement fragile", a prévenu Thierry Trouvé, directeur général de GRTgaz.

La société avait appelé ses fournisseurs à renforcer leurs stocks cet été, lorsqu’ils devaient préparer la saison froide. Mais ces derniers ont privilégié les approvisionnements terrestres et maritimes, pour éviter les coûts des stockages.

De plus, la France ne pourra pas compter sur ses voisins. Des déficits de stockage sont notables en Allemagne ainsi que dans le reste de l’Europe.

Une vague de froid comme on en voit « deux fois par siècle »

Pour que les stocks viennent à manquer, il faudrait que la température reste pendant trois jours en dessous de -11°C. GRTgaz rappelle que cela ne se produit, statistiquement, que deux fois par siècle.

Mais si cela devait arriver, la société estime que le déficit s’élèverait à 270 gigawattheure par jour. Elle appelle donc à économiser le gaz en début d’hiver, alors que les températures seront encore relativement clémentes.

Plus tôt dans la journée, RTE, le Réseau de transports de l’électricité, avait jugé que les risques de coupures, eux, étaient "modérés" cette année.

J.S avec AFP