BFM Business

L'Ukraine va produire son propre combustible nucléaire

Le ministre ukrainien de l'Énergie a annoncé la construction d'une usine de production de combustible nucléaire. (image d'illustration)

Le ministre ukrainien de l'Énergie a annoncé la construction d'une usine de production de combustible nucléaire. (image d'illustration) - Guillaume Souvant - AFP

Pour ne plus se fournir quasi-exclusivement auprès de la Russie, les autorités ukrainiennes ont décidé de construire sur leur territoire une usine de production de combustible nucléaire.

Kiev ne veut plus de combustible nucléaire russe dans ses centrales. Pour y parvenir, le gouvernement ukrainien a décidé de se rapprocher du groupe américain Westinghouse. Une filiale du conglomérat japonais Toshiba particulièrement bien implantée dans le pays.

Selon le ministre local de l’Énergie, Igor Nassalik, les deux parties concernées ont réussi à trouver un accord portant "sur la construction d’une usine de combustible nucléaire sur le territoire ukrainien". Ni les délais de construction, ni le coût de cette opération n’ont été précisé.

Le ministre a également ajouté qu’un second accord a été passé avec Westinghouse. Ce dernier concerne des livraisons supplémentaires de combustible nucléaire pour les centrales du pays. Jusqu’à présent la Russie fournissait près de 95% du combustible utilisé.

Fin juin, ayant eu vent des tractations entre l’Ukraine et Westinghouse, un haut diplomate russe, Mikhaïl Oulianov avait dit "craindre des incidents" liés à l’utilisation du combustible proposé par la firme américaine. Ce dernier étant inadapté selon lui au fonctionnement des centrales ukrainiennes de conception soviétique.

A.M. avec AFP