BFM Business

L'Egypte va devenir un grand du gaz naturel 

Un gigantesque gisement offshore de gaz naturel en Méditerranée a été découvert dans les eaux territoriales de l'Egypte. Un potentiel de 850 milliards de mètres cubes.

L'Egypte a, dans ses eaux territoriales méditerranéennes, un trésor qui va changer son scénario énergétique pour les prochaines décennies.

Le géant italien ENI a découvert un gisement qui pourrait représenter un potentiel de 850 milliards de mètres cubes, sur un secteur de 100 kilomètres carré. Le ministère égyptien du Pétrole a confirmé la découverte, faite à 1.450 mètres de profondeur.

Cette bonne nouvelle pour le pays arrive après l'inauguration du nouveau canal de Suez, qui constitue aussi une importante ressource pour l'Egypte.

Selon ENI, cette découverte, "après son développement total", va aider à couvrir "les besoins en gaz naturel de l'Egypte durant des décennies". ENI possède a priori les droits pour exploiter cette ressource gazière.

Pour ENI, c'est le gisement le plus important en Méditerranée

"Il s'agit de la plus grande découverte de gaz jamais faite en Egypte et en mer Méditerranée", affirme le géant italien, précisant que cette découverte pourrait également "devenir l'une des plus grandes réserves de gaz naturel au monde".

Cette découverte fait écho à celle effectuée par son voisin israélien dont le gisement de gaz dénommé Tamar, découvert en 2009, est situé à 90 kilomètres des côtes au large de Haïfa.

C'est en 2013 qu'Israël a commencé à exploiter le gaz de ce gisement, d'une capacité de près de 200 milliards de mètres cubes.

BFMBusiness avec AFP