BFM Business

Henri Proglio critique à son tour la politique européenne de l'énergie

BFM Business

Le patron d'EDF Henri Proglio a, à son tour, critiqué, ce mercredi 29 mai, l'absence de politique européenne coordonnée de l'énergie, quelques jours après un appel lancé à Bruxelles par huit de ses concurrents, dont son compatriote GDF Suez, et son patron Gérard Mestrallet dans les colonnes du Monde.

"Je déplore qu'en fait l'Europe n'existe pas au niveau de l'énergie, c'est une mosaïque. Chaque pays a sa politique, chaque pays a ses priorités, il n'y a encore une fois aucune coordination, on ne peut que progresser dans ce domaine", a affirmé Henri Proglio lors d'une audition à l'Assemblée nationale.

Comme ses homologues la semaine dernière, il a dénoncé l'effondrement des prix de marché de l'électricité en Europe provoqué selon lui par l'afflux de l'électricité d'origine renouvelable et intermittente (solaire, éolien, etc.)

"Aujourd'hui, le marché de l'électricité en Europe n'existe pas. C'est un faux marché qui est en fait le résultat d'arbitrage de subventions, puisque cette énergie qu'on a déjà payée par des subventions arrive lorsqu'on en a pas besoin et du coup détruit l'équilibre économique du marché", a-t-il fait valoir.

J.M. avec AFP