BFM Business

Expliquer l’énergie aux futurs citoyens

-

- - -

Mis en ligne par Total en 2005, planete-energies.com a pour ambition de devenir un site de référence en matière de connaissance et de décryptage des énergies. À ce titre, les enfants sont un public qui compte, car ils seront les acteurs de demain. Avec l’éditeur pédagogique Nathan, Total a conçu un ensemble d’outils proposés aux enseignants. Et ça marche !

Depuis dix ans, le site planete-energies.com décode et explique les énergies au grand public. Son parti pris : un très haut niveau d’expertise et l’ouverture à de multiples points de vue, permettant de délivrer une information fiable et pertinente. Le jeune public est une cible importante pour ce site car, comme le précise Yamina Saheb, Senior Energy Policy Analyst à OPENEXP, membre du comité éditorial et contributrice de planete-energies.com, « les enfants sont ceux qui décideront demain. Avec les changements auxquels nous assistons sur le plan énergétique et les grands enjeux de développement et de climat, l’information que nous délivrons doit leur permettre de comprendre et d’agir. Nous sommes dans une période de transition, notre génération doit faire les changements, mais aussi savoir les transmettre aux plus jeunes ». Car planete-energies.com est résolument pédagogique et les équipes qui travaillent dessus ne cachent pas leur ambition d’en faire le site de référence en matière de connaissance des énergies. De toutes les énergies.

Un partenaire de la première heure

Une ambition qui n’a pas échappé à un éditeur pédagogique majeur, Nathan, qui collabore avec planete-energies.com depuis les débuts.

Stéphanie Dizel-Doumenge, est éditrice chez Nathan depuis une dizaine d’années. Elle est impliquée depuis les origines du partenariat : « Quand le site planete-energies.com a été lancé, Total nous a demandé de réfléchir sur des pistes d’animations de celui-ci. Nous avons proposé des contenus pédagogiques basés sur la découverte des énergies à destination des écoles primaires, collèges et lycées. Le tout très en ligne avec les programmes scolaires et 100 % numériques ».

La mission de l’éditeur est de faire le lien entre les contenus du site et le monde enseignant, submergé de multiples kits pédagogiques et pas forcément au fait de ce qui peut se faire dans le domaine des énergies. « Notre rôle est de pousser les kits réalisés pour Total vers les écoles grâce à nos contacts dans le monde enseignant où Nathan représente une véritable caution et un savoir-faire pédagogique que Total, ou toute autre entreprise, n’a pas spécialement. C’est tout le sens de notre partenariat » précise l’éditrice.

Pour un apprentissage à la carte

Dans le milieu scolaire, l’énergie est un sujet abordé différemment selon qu’il s’agisse de petites classes ou de terminales scientifiques. « Dans le primaire, des exercices de manipulation et expérimentation sont prévus au programme scolaire » précise Stéphanie Dizel-Doumenge. « Les professeurs des écoles sont donc très demandeurs de contenus scientifiques qu’ils peuvent intégrer à leur enseignement. Mais ces contenus doivent être bons ! ».

Du côté des collèges et des lycées, l’apprentissage et la connaissance des énergies sont au programme. « Dans ce cas de figure, nous proposons une démarche pédagogique innovante : des ressources, des thématiques, des projets qui changent du quotidien ».

Et ça marche. Des questionnaires envoyés aux enseignants bénéficiaires des kits pédagogiques montrent que ceux-ci sont appréciés pour la qualité de leur contenu.

La caution de l’expertise

Les enseignants sont libres de choisir tel ou tel kit pédagogique sur la thématique de leur choix. Dans ce contexte, leurs choix sont aussi guidés par l’image de l’entreprise, ou par des a priori fondés ou non. « Nathan apporte une caution pédagogique c’est vrai », affirme Stéphanie Dizel-Doumenge, « mais ils reposent essentiellement sur un savoir-faire et une expertise. Quand Nathan cite Total, il cite un article rédigé par un expert reconnu du monde de l’énergie, une caution scientifique indiscutable. Nos équipes d’auteurs sont des enseignants qui savent ce qui peut entrer ou pas dans les écoles. Je peux vous dire que les auteurs qui ont travaillé sur ces kits ont été étonnés de la richesse des contenus de planete-energies.com. Une mine d’or pour les collèges et lycées ! ».

En outre, les nouveaux programmes du collège insistent sur le développement de l’esprit critique des élèves. Cela passe par prendre l’habitude de croiser les sources d’informations : ADEME, Total, site d’entreprises, d’institutions ou encore d’ONG. Ces mêmes programmes qui insistent, surtout au lycée, sur la sensibilisation au monde de l’entreprise et à la connaissance des métiers. Pour Stéphanie Dizel-Doumenge, « ces croisements valident et crédibilisent notre propre démarche ».

Fiers d’apprendre

Apprendre les énergies, c’est participer à la construction d’une culture générale pour les jeunes générations. C’est-à-dire les aider à comprendre l’environnement dans lequel chacun vit et comment il fonctionne. Des connaissances nécessaires pour grandir et devenir responsable dans ce monde et celui de demain. De fait, parler des énergies, c’est aborder la diversité des sources, de la consommation, des économies, des besoins de demain. Le tout en ayant en tête les problématiques de climat. « Le comportement s’apprend dès le plus jeune âge et l’éducation fait de l’enfant un futur citoyen responsable. Si tous les sujets sont motivants, il est assez gratifiant pour une équipe de se dire qu’elle apporte une petite contribution à cette mission » conclut Stéphanie Dizel-Doumenge.

A lire aussi sur le même sujet :

planete-energies.com : pour apprendre et comprendre l’énergie

notre partenaire TOTAL