BFM Business

Énergie renouvelable: 11 États européens en avance de 5 ans

La France fait partie des pays de l'UE les plus éloignés de leur objectif 2020 pour les énergies renouvelables.

La France fait partie des pays de l'UE les plus éloignés de leur objectif 2020 pour les énergies renouvelables. - Shaun Curry - AFP

La part minimale des énergies renouvelables dans la consommation énergétique à respecter d'ici à 2020 avait déjà été atteinte par un tiers des pays de l'Union européenne en 2015. La France n'en fait pas partie. Loin s'en faut.

11 États membres de l'Union européenne ont déjà atteint leur objectif 2020 de part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique, selon un communiqué d'Eurostat paru ce mardi.

Chaque pays de l'UE s'est en effet engagé à atteindre un niveau minimal de renouvelable dans le total d'énergie consommé en 2020. "Les objectifs nationaux tiennent compte des différences dans les situations de départ ainsi que des potentiels d'énergies renouvelables et des performances économiques propres aux États membres", précise le communiqué.

Ces pays sont la Bulgarie (18,2% en 2015 pour un objectif 2020 de 16%), la République tchèque (15,1% pour 13%), le Danemark (30,8% pour 30%), l'Estonie (28,6% pour 25%), la Croatie (29% pour 20%), l'Italie (17,5% pour 17%), la Lituanie (25,8 pour 23%), la Hongrie (14,5 pour 13%), la Roumanie (24,8 pour 24%), la Finlande (39,3% pour 38%) et la Suède (53,9% pour 49%).

Bonnet d'âne pour la France

Du côté des mauvais élèves se trouvent le Luxembourg (5%), Malte (5%) et les Pays-Bas (5,8%), et aussi, dans une moindre mesure, la Belgique, avec 7,9% et le Royaume-Uni, à 8,2%. La France récolte également un bonnet d'âne puisqu'elle est, avec les Pays-Bas, le membre de l'Union le plus éloigné de son objectif 2020: elle était à 15,2% alors qu'elle devait atteindre 23% cinq ans plus tard.

Dans toute l'Union, la part du renouvelable dans le mix énergétique a atteint une moyenne de 16,7% en 2015, soit le double de ce qu'elle représentait en 2014, quand Eurostat a commencé à compiler ces données. Elle est en bonne voie pour atteindre son objectif 2020 de 20%, et les États ont déjà convenu de porter cette part à 27% en 2030.

N.G.