BFM Business

5 millions de Texans privés d'électricité à cause de la vague de froid

Les États du sud des États-Unis, notamment le Texas, sont touchés par une grande vague de froid. Il fait -10°C au Texas. Plus de 5 millions de texans sont touchés par des coupures de courant.

Alerte sur le Texas. Depuis lundi, plus de 4 millions de foyers sont sans électricité, dont 1,4 million dans la région de Houston. Les Texans sont aussi privé de chauffage à cause des températures glaciales. Il fait actuellement -10°C à Dallas avec un niveau de ressenti de -15°C. Il ferait actuellement plus froid à Houston qu'à Anchorage en Alaska.

La situation catrastrophique a été provoquée par des tempêtes de neige et des températures qualifiées de polaires. La neige et la glace ont provoqué une panne du réseau électrique de l'État.

Le réseau électrique du Texas est principalement alimenté par des éoliennes et du gaz naturel. Lorsque les températures sont bonnes, cela ne pose aucun problème. Mais lorsqu'elles descendent aussi bas qu'actuellement, cela provoque le gel des éoliennes et des pénuries de gaz en raison d'une surconsommation.

Dépassement autorisé des normes de pollution

L'organisme de régulation du réseau électrique, Ercot, a déclaré l'état d'urgence énergétique. Il a demandé aux fournisseurs d'énergie de réduire la charge en provoquant des coupures contrôlées. Les consommateurs ont été prévenus qu'ils devaient se préparer à ne pas avoir d'électricité au moins jusqu'à lundi prochain.

Environ 34.000 mégawatts, soit plus d'un tiers de la capacité totale de production, ont été mis hors ligne par les conditions météorologiques alors que la demande augmente. Le département américain de l'énergie a autorisé les centrales électriques de tout l'État à fonctionner à leur niveau maximum, même si cela entraîne un dépassement des normes de pollution.

La situation a provoqué une ruée sur le bois de chauffage pour alimenter les cheminées de ceux qui en ont. Selon le correspondant de BFMTV, de nombreux Texans ont même choisi de dormir dans leur voiture en laissant le moteur tourner.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco