BFM Business

Un yearling adjugé à 1,55 million d'euros à Deauville

Le yearling en question est né en janvier 2016

Le yearling en question est né en janvier 2016 - Arqana

Ce prix est le deuxième plus haut jamais atteint pour ces étalons destinés à devenir des chevaux de galop. Ce yearling a été a été vendu par les haras de la Perelle à un fonds d'investissement luxembourgeois.

Un yearling (un étalon âgé de 1 à 2 ans) a été acquis pour 1,55 million d'euros dimanche aux enchères de Deauville, soit le deuxième prix jamais atteint lors de ces ventes pour un futur cheval de galop, a constaté l'AFP.

Fils de Dubawi, ancien crack et étalon à la mode, et de Giofra, une jeune pouliche britannique qui a remporté plusieurs grandes courses, le jeune cheval a été vendu par les haras de la Perelle, proches de Deauville et acquis par Phoenix Thoroughbreds, un fonds d'investissement basé au Luxembourg, selon société Arqana qui organise ces ventes.

"C'était le plus beau" présenté à la vente, a commenté de façon lapidaire l'agent de ce fonds, Kerri Radcliffe. Il avait déjà acquis la veille un yearling pour 480.000 euros.

Un autre yearling vendu à 1 million

Le prix de 1,55 million représente la deuxième meilleure enchère de ces ventes, derrière le record établi en 2015 (2,6 millions).

Le "top price" établi en 2016 était de 1,4 million d'euros. Le jeune cheval de 18 mois, qui commencera à courir quand il aura deux ans, sera entraîné à Chantilly par André Fabre, considéré comme le meilleur entraîneur français.

La deuxième meilleure vente dimanche a atteint 750.000 euros pour une pouliche, fille de l'étalon Kingman et de Ysoldina, et demi-soeur de Wings of Eagles qui a remporté le Derby d'Epsom, la plus grande course britannique.

Samedi un yearling, fils de Galileo, le "champion" des étalons, et de Tonnara, une pouliche irlandaise, avait été vendu pour un million d'euros. Les ventes se terminent lundi avec des yearlings à pedigree moins prestigieux.

J.M. avec AFP