BFM Business

Un ex du renseignement chez Vuitton

Bernard Squarcini était un proche de Nocolas Sarkozy. Débarqué après l’élection présidentielle, il a monté son cabinet privé.

Bernard Squarcini était un proche de Nocolas Sarkozy. Débarqué après l’élection présidentielle, il a monté son cabinet privé. - -

Le patron de LVMH, Bernard Arnault, aurait engagé l’ex-chef de la DCRI, Bernard Squarcini. Le PDG du groupe de luxe a pour habitude de s’entourer d’hommes de pouvoir.

Bernard Arnault va s'adjoindre les services de Bernard Squarcini. Selon les informations de Challenges, l'ancien patron de la direction centrale du renseignement intérieur va travailler pour le leader mondial du luxe LVMH.

Le préfet hors cadre va monter sa structure de conseil en intelligence économique. Et Challenges croit savoir que le premier client de l'ancien patron de la DCRI, qui a quitté ses fonctions le 31 mai dernier sera LVMH.

Quelques hommes de gauche à la direction

Venant de la part de Bernard Arnault, ce choix n'est pas si étonnant. En effet, le PDG du leader mondial du luxe aime s'entourer des meilleurs conseillers. Des éminences grises ayant également des relations étroites avec le pouvoir.

Le meilleur exemple est Nicolas Bazire, numéro trois du groupe mais aussi ancien directeur de cabinet d'Edouard Balladur et proche de Nicolas Sarkozy.

A gauche, on peut citer Hubert Védrine, ancien secrétaire général de l'Elysée, qui siège au conseil d'administration de LVMH. Et surtout Marc-Antoine Jamet, secrétaire général du groupe, ancien directeur de cabinet de Laurent Fabius.

Bernard Squarcini, lui, pourrait être utile à Bernard Arnault pour finir de boucler le dossier Hermès. Un volet judiciaire a en effet été ouvert suite à la plainte déposée par le sellier en juillet dernier.

Karine Vergniol