BFM Business

Trois offres de rachat pour Hulu, le site de vidéos en ligne

Le Site de vidéos en ligne Hulu pourrait bien être vendu plus d'un milliard de dollars.

Le Site de vidéos en ligne Hulu pourrait bien être vendu plus d'un milliard de dollars. - -

Hulu, plateforme de streaming vidéo, intéresse les acquéreurs. Trois groupes américains ont déposé des offres fermes pour ce site, qui propose des films, des séries et des clips vidéo.

Vous ne connaissez peut-être pas ce site internet de streaming video, concurrent de Youtube et Netflix, mais outre-Atlantique, Hulu est l'une des coqueluches des internautes, et désormais des investisseurs.

Fondé en 2007, le site offre un accès en streaming et gratuit à des films, des clips et aux derniers épisodes des séries à succès comme The Office, Les Simpson ou South Park, et des contenus premium.

Les propriétaires actuels de la plateforme sont 21st Century Fox (ex-News Corps), qui possède la chaîne télévisée Fox, Walt Disney, qui possède la chaîne ABC, et Comcast, qui possède NBC. Tous aimeraient bien revoir les cartes de leur participation dans Hulu à la baisse. De quoi aiguiser l'appétit des investisseurs pour cette pépite.

Un business model solide

Selon le Wall Street Journal, trois acheteurs seraient sur les rangs pour reprendre cette entreprise: le groupe de télévision DirectTV, une alliance entre l’opérateur téléphonique AT&T et le groupe de divertissement Chernin, et enfin un tandem entre Guggenheim Digital Media et le fonds KKR. Les repreneurs intéressés ont jusqu’à vendredi 12 juillet pour faire connaître leur offre. La décision devrait ensuite intervenir la semaine prochaine.

L’offre du groupe de télévision par satellite DirectTV porte sur un montant de près d’un milliard de dollars. Si le chiffre semble être le nouveau tarif syndical pour les nouvelles pépites du web, Hulu s'appuie, contrairement à Instagram ou Tumblr, sur un business model solide.

Le service est financé par la pub et par un accès payant, autour de cinq euros par mois, pour un catalogue élargi. Le groupe a généré 700 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2012, et compte plus de quatre millions d’abonnés.

Anthony Morel & BFMbusiness.com