BFM Business

Tour de France: la FDJ, gagnante à tous les coups

La FDJ revient sur le Tour de France pour la 17ème année, samedi 29 juin.

La FDJ revient sur le Tour de France pour la 17ème année, samedi 29 juin. - -

Présente pour la 17ème année sur la grande boucle, qui a débuté samedi 29 juin, la Française des jeux ne s'inquiète pas des scandales à répétition. Car comme à chaque édition, les retombées économiques seront au rendez-vous.

Malgré un nouveau coup porté à l’image du cyclisme, avec les récentes accusations de dopage visant Laurent Jalabert, le Tour de France reprend ses droits depuis samedi 29 juin.

Parmi les grandes équipes en lice, la Française de jeux, rebaptisée cette année Fdj.fr, tentera de bien figurer au classement final, comme elle le fait depuis 17 ans. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’opération s’avère rentable pour l’entreprise.

"L’investissement annuel dans l’équipe FDJ représente plus de 11 millions d’euros, dont deux millions proviennent de partenaires extérieurs", affirme un représentant de la société. "En 2012, pour le seul Tour de France, les retombées financières étaient de 9,1 millions d’euros. Nous rentrons donc largement dans nos frais."

Le Tour, "un formidable levier"

Le mécanisme est simple: une vingtaine de coureurs affichant le logo FDJ sur toutes les routes du pays, dans une course retransmise plusieurs heures par jour à la télévision.

L’image d’une marque de proximité, présente dans plusieurs milliers de points de vente, n’en sort que renforcée. Surtout lorsqu’elle est véhiculée par un des sports les plus populaires.

La FDJ y trouve donc son compte, et les scandales à répétition n’y changent rien. La recette ? "La Française des jeux n’est pas partenaire, mais propriétaire de l’équipe", confie-t-on au sein de la société. "Cela nous permet d’avoir le plein contrôle sur cette dernière, de nommer le médecin, par exemple. Après l’affaire Festina, nous avons fait ce choix. Nous ne mettons pas de pression sportive sur nos coureurs mais en échange, nous attendons d’eux qu’ils soient irréprochables."

Preuve que le cyclisme reste un atout pour la marque, celle-ci a décidé de renommer l’équipe fdj.fr pour l’édition 2013 du Tour. Car "cela constitue un formidable levier pour développer notre site", conclut-il. Une chose est sûre: la Française des jeux ne semble pas prête à passer son Tour.

A LIRE AUSSI -

>>A qui profite le Tour de France?

>>Tour de France: le coût pour les villes étapes

Le titre de l'encadré ici

|||La FDJ mise sur le sport

Forte de 12 milliards d'euros de ventes chaque année, la FDJ réinvestit 2% des mises dans le sport, soit plus de 200 millions par an. Elle est ainsi partenaire du Sport pour tous, mais aussi de la Ligue professionnel de football (LFP), et des fédérations françaises de Handball, de Basket, de Rugby et de Volley-ball.

Yann Duvert