BFM Business

Taxe à 75%: pour la Ligue de football, "on étrangle les clubs!"

Frédéric Thiriez estime à 82 millions d'euros le coût pour les clubs de la taxe à 75%.

Frédéric Thiriez estime à 82 millions d'euros le coût pour les clubs de la taxe à 75%. - -

Frédéric Thiriez, président de la Ligue professionnelle de football (LFP) a publié un communiqué cinglant, vendredi 29 mars, pour dénoncer la nouvelle version de la taxe à 75% annoncée par François Hollande.

Frédéric Thiriez, le président de la Ligue professionnelle de football, s’était déjà insurgé contre la taxe à 75%, avant que celle-ci ne soit retoquée par le Conseil constitutionnel.

L’annonce par François Hollande, jeudi 28 mars, d’une nouvelle version de cette taxe, cette fois supportée par les entreprises, a donc provoqué une nouvelle colère du dirigeant. "On étrangle les clubs ! Après avoir essayé de s'en prendre aux joueurs, on s'en prend à présent aux PME que sont les clubs professionnels", dénonce-t-il dans un communiqué.

82 millions de charges en plus pour les clubs

Le patron de la LFP évalue en effet à 82 millions d'euros le coût pour les clubs de Ligue 1, "soit une augmentation brutale des charges de 30%". Des clubs dont les comptes ne sont pas au mieux, d’après le dernier rapport de la Direction nationale de contrôle et de gestion (DNCG).

"Avec ce coût du travail délirant, la France va perdre ses meilleurs joueurs, nos clubs verront leur compétitivité en Europe plonger et l'Etat y perdra ses meilleurs contribuables. C'est une opération 'perdant-perdant'.", ajoute Frédéric Thiriez, un brin fataliste.

Reste à connaître la réaction des dirigeants du PSG, dont la grande majorité des joueurs émargent à plus d’un million d’euros par an.

>> A lire aussi - La Ligue 1, un modèle économique à bout de souffle

Y.D.