BFM Business

Swatch bat des records grâce au luxe

Une montre Breguet, marque aujourd'hui détenue par Swatch Group, ayant appartenu à Joséphine Bonaparte.

Une montre Breguet, marque aujourd'hui détenue par Swatch Group, ayant appartenu à Joséphine Bonaparte. - -

Le groupe horloger suisse a publié des résultats record ce mercredi 5 février. Son bénéfice atteint 1,5 milliard d'euros, tiré par les ventes de ses marques de luxe, telle Omega, Tissot ou Breguet.

De nouveaux résultats record pour Swatch. L'horloger suisse, leader mondial du secteur, a vu son bénéfice net bondir de 20% en 2013. Il atteint 1,5 milliard d'euros pour un chiffre d'affaires d'un peu plus de 7 milliards. Mais si Swatch Group est surtout connu pour ses montres en plastique, ce sont ses très belles marques de luxe qui génèrent les profits.

Les Swatch en plastique, qui ont donné leur nom au groupe suisse, ne représentent plus aujourd'hui que 10% du chiffre d'affaires global. Elles ont été lancées officiellement en 1983, pour contrer à l'époque l'invasion des produits venus d'Asie. Ce sont elles qui ont transformé la montre en véritable accessoire de mode.

L'horloger contrôle toute la chaîne de production

Mais Swatch Group, ce sont surtout 19 autres marques beaucoup plus luxueuses comme Omega, Tissot, Breguet. Du haut de gamme très prisé des touristes qui porte le groupe. Swatch a même dû, l'an passé, investir dans une nouvelle usine et augmenter ses capacités de production pour suivre la demande.

La force de l'horloger: contrôler toute la chaîne de production. De la fabrication des cadrans et des composants, les fameux mouvements, qu'il fournit même à ses concurrents, jusqu'au réseau des points de ventes. Fin novembre, Swatch annonçait l'acquisition de plus de 360 commerces de détail au Moyen-Orient.

Hélène Cornet