BFM Business

Producteur de Psy et constructeur de yacht: les investissements inattendus de LVMH

LVMH serait prêt à investir 70 millions d'euros dans le chanteur Psy.

LVMH serait prêt à investir 70 millions d'euros dans le chanteur Psy. - Ozan Kose - AFP

La maison de production du rappeur coréen, auteur du tube Gangnam Style, cherche un investisseur. Et le groupe de Bernard Arnaud serait prêt à mettre la main à la poche. Ce n'est pas la première fois que LVMH investit dans des domaines sans rapport avec le luxe.

LVMH pourrait bientôt investir dans la musique en Corée du Sud. Cela peut surprendre, mais selon un article paru mercredi 13 août dans la presse locale, le groupe de Bernard Arnaud, via le fonds d'investissement L Capital, pourrait prendre une participation dans un des principaux labels artistiques du pays.

Le label est devenu célèbre dans le monde entier pour avoir produit Gangnam Style, du rappeur Psy. L'investissement est original, mais parmi les dizaines de participation dans des sociétés que LVMH détient, plusieurs sont surprenantes. 

La plupart restent dans des domaines où l'on attend le géant du luxe : haute couture, prêt à porter, bijoutiers, parfum et cosmétiques, principalement en Europe et en Asie. Ces sociétés font entre 30 et 400 millions d'euros de chiffre d'affaires. 

Un fabricant de yacht et un d'accessoires pour smartphone 

Mais quelques participations sont un peu plus inattendues. LVMH possède par exemple un fabricant de yacht britannique. Le groupe détient également des parts dans une chaine de 130 restaurants ethniques en Italie, ainsi qu'une participation dans un fabricant d'accessoires pour smartphone et tablette.

Le groupe de Bernard Arnaud est également actionnaire d'un spécialiste du cinéma en Inde, à la fois producteur de films et gérant d'une trentaine de multiplexes.

Dans ce contexte, pourquoi ne pas prendre une participation dans une agence artistique sud-coréenne? Le producteur du rappeur Psy confirme qu'il cherche un partenaire financier. La presse évoque un investissement du fonds d'LVMH à hauteur de 70 millions d'euros.

Simon Tenenbaum