BFM Business

Poker en ligne: Partouche arrête les frais

Partouche.fr va cesser ses activités le 17 juin.

Partouche.fr va cesser ses activités le 17 juin. - -

L'exploitant de casinos a décidé d'arrêter son activité de poker en ligne, mercredi 15 mai. La faute à une concurrence déloyale des sites installés à l'étranger.

Partouche jette l’éponge. L’exploitant français de casinos a annoncé, mercredi 15 mai, la fermeture définitive de son site de poker en ligne, faute de rentabilité. Partouche.fr cessera ainsi son activité le 17 juin, selon un message publié sur le site.

Mais cette décision n’est pas dépourvue d’amertume, comme l’a confié Fabrice Paire, le président du directoire du groupe, à BFM Business: "Certains des sites agréés en France ont le droit d’avoir leurs sièges sociaux basés hors du territoire français", a-t-il affirmé. "Pokerstar est basé à Malte, c’est-à-dire que les bénéfices issus de son site français –si un jour il en fait- se retrouveront à Malte".

Et de s'étonner: "quand on voit que l’on crie sur Google, Amazon, etc. dont les sièges ou les holdings sont hébergées en Irlande…Là, on ne peut pas crier, puisqu’on l’a autorisé textuellement dans la loi."

"Tout est déraisonnable"

"C’est l’aberration du système", a-t-il poursuivi. "Il y a beaucoup de colère car tout est déraisonnable".

Tout en assurant que Partouche "a essayé, a mis beaucoup de moyens humains et techniques, mais à un moment donné on est obligé de replier nos voiles car ça n’a pas de sens."

Les utilisateurs de Partouche.fr sont désormais invités à transférer leurs comptes sur MyPok.fr, un site partenaire.

BFM Business