BFM Business

Nouvelle année record pour LVMH

Bernard Arnault le PDG de LVMH, s'est félicité de cette année record.

Bernard Arnault le PDG de LVMH, s'est félicité de cette année record. - Eric Piermont - AFP

Avec un bénéfice net dépassant les 5 milliards d'euros, et avec des ventes totalisant 42,6 milliards, le géant du luxe a rayonné en 2017.

Le géant mondial du luxe LVMH a connu une nouvelle année record en 2017, avec des ventes totalisant 42,6 milliards d'euros et un bénéfice net qui a bondi de 29% en un an pour dépasser les 5 milliards d'euros.

Bernard Arnault, PDG du groupe aux 70 marques, dont Louis Vuitton, Hennessy, Givenchy, Céline, Guerlain ou encore Sephora, s'est félicité jeudi dans un communiqué de cette "nouvelle année record" tout en rappelant que "l'environnement restait incertain".

Montrant une "confiance prudente pour 2018", il juge cependant que son groupe "dispose des meilleurs atouts pour poursuivre en 2018 sa dynamique de croissance pour l'ensemble de ses métiers", "dans un environnement qui reste porteur en ce début d'année et malgré un contexte monétaire défavorable et des incertitudes géopolitiques".

Les ventes annuelles du numéro un mondial du luxe affichent une hausse de 13%. Le bénéfice net bondit de 29% sur un an, à 5,1 milliard d'euros, supérieur aux consensus établis par Factset et Bloomberg, qui tablaient respectivement sur 4,97 et 4,94 milliards d'euros de résultat net ajusté.

De son côté, le résultat opérationnel courant atteint 8,3 milliards d'euros, en hausse de 18% (contre +6% l'an dernier), tandis que la marge opérationnelle s'établit à 19,5%.

Tous les secteurs d'activité en forme

Par secteur d'activités, la Mode et Maroquinerie, division-phare du groupe, finit l'année sur une progression organique de 13%, à 15,4 milliards d'euros. Outre le succès des différentes marques dont Louis Vuitton, le secteur bénéficie également de l'arrivée dans son périmètre de la maison Dior et du malletier allemand Rimowa.

La Distribution Sélective, tirée par Sephora, arrive juste derrière avec 13,3 milliards de chiffre d'affaires (+13%), suivie par les Parfums et Cosmétiques avec 5,5 (+14%).

Les Vins et Spiritueux terminent l'exercice avec des ventes en progression de 7%, à 5 milliards d'euros. "Les champagnes progressent solidement, avec des volumes en hausse de 4%" tandis que le cognac Hennessy, "avec 7,5 millions de caisses expédiées en 2017", voit ses volumes "augmenter de 8% avec une progression notable en Chine et aux Etats-Unis en dépit des contraintes d'approvisionnement observées au second semestre", relève le communiqué. Enfin, les Montres et la Joaillerie progressent de 12%, à 3,8 milliards d'euros.

Y.D. avec AFP