BFM Business

LVMH s'offre un prestigieux domaine viticole californien

Bernard Arnault veut enrichir sa collection de vins emblématiques.

Bernard Arnault veut enrichir sa collection de vins emblématiques. - Eric Piermont - AFP

Après Château Cheval Blanc, Château d'Yquem ou le domaine du Clos des Lambrays, le numéro un mondial du luxe a pris le contrôle de Colgin Cellars, un domaine viticole de la Napa Valley fondé en 1992.

Le numéro un mondial du luxe LVMH a annoncé ce mardi prendre le contrôle de la société Colgin Cellars en Californie. Aux termes de cet accord, les fondateurs de ce très réputé domaine viticole de la Napa Valley, "Ann Colgin et Joe Wender cèdent 60% de leurs parts au groupe LVMH, pour en conserver 40%" ainsi que la direction opérationnelle de l'entreprise, selon un communiqué du groupe français. La transaction valorise le domaine d'environ 100 millions d'euros, selon une source proche du dossier.

Fondé en 1992 par Ann Colgin, ancienne consultante en vins chez Sotheby's, Colgin Cellars est basé à Saint Helena dans le comté de Napa. Et ce domaine "n'a pas été touchée par les récents incendies de forêt", observe LVMH. Le groupe réaffirme sa "stratégie d'acquisition sélective des meilleurs terroirs, en enrichissant ainsi notre (sa) collection de vins emblématiques tels que Château Cheval Blanc, Château d'Yquem ou le domaine du Clos des Lambrays", a commenté Bernard Arnault, PDG de LVMH, cité dans le texte.

"Parmi les meilleurs du monde"

Colgin Cellars produit à la fois des vins assemblant plusieurs cépages comme c'est généralement le cas dans la Napa Valley mais aussi une Syrah qui se prévaut d'avoir les mêmes qualités qu'un côte-rôtie, le plus prestigieux des Côtes-du-Rhône. Ses "vins ultra-premium, produits en quantité limitée, qui sont régulièrement notés parmi les meilleurs du monde dans les classements de références" insiste-t-on chez LVMH.

Ils sont vendus essentiellement à une liste de clients très exclusifs et distribués à quelques restaurants haut-de-gamme ainsi qu'à des revendeurs sélectifs, aux États-Unis ainsi que dans plus de trente pays à travers le monde. Avec son mari, Joe Wender, Ann Colgin détient une participation dans la maison française de vins de Bourgogne, Camille Giroud.

D. L. avec AFP