BFM Business

Luc Besson croit à nouveau aux films en français

Gilles Lellouche et Louise Bourgoin dans "Sous le même toit" de Dominique Farrugia

Gilles Lellouche et Louise Bourgoin dans "Sous le même toit" de Dominique Farrugia - EuropaCorp

Après être tombée, depuis 2014, à un ou deux films par an, la production francophone d'Europacorp redémarre.

Historiquement, EuropaCorp, le studio de Luc Besson, marchait sur deux jambes. D'une part, les films d'action ("les films de garçons", comme les appelait l'ancien directeur général Christophe Lambert), souvent écrits par Luc Besson lui-même, et désormais systématiquement tournés en anglais: Taken, le Transporteur... Et d'autre part, des films en langue française (Les petits mouchoirs, A l'origine...) produits par Pierre-Ange Le Pogam jusqu'à son départ début 2011. 

Après son départ, la production de films en langue française a connu un trou d'air, pour tomber à un ou deux films par an (cf. ci-dessous). Il y a deux ans, Luc Besson a chargé Dominique Farrugia des productions en langue françaises. Depuis, l'ex-Nul a lentement fait redémarrer la machine. "La feuille de route adoptée est de produire trois à quatre films par an, plutôt des comédies parlant de la vie de tous les jours, avec des budgets de 5 à 7 millions d'euros par film", déclarait l'ex-Nul il y a un an.

Quatre comédies

Comme on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même, le premier des films lancés est une comédie réalisée par Dominique Farrugia lui-même. Tournée cet été avec Gilles Lellouche, Louise Bourgoin et Manu Payet, Sous le même toit  sortira le 1er mars 2017.

Jeudi 17 octobre a démarré le tournage du film suivant: Coexister, de et avec Fabrice Eboué. Ramzy Bedia, Guillaume de Tonquedec, Audrey Lamy et Mathilde Seigner sont à l'affiche de ce long métrage qui doit sortir le 11 octobre 2017.

Le 28 novembre démarrera le tournage de Je vais mieux, de Jean Pierre Améris, d'après le roman éponyme de David Foenkinos, avec Eric Elmosnino et Ary Abittan. Suivra Papounet, de Benjamin Bouhana, avec Max Boublil et Marina Kaye, tourné à partir de fin janvier 2017.

Franchises à succès

Enfin et non des moindres, en juin démarrera le tournage de Taxi 5, avec en vedette un nouveau duo constitué de Franck Gastambide et Malik Bentalha. Le film, qui doit sortir le 31 janvier 2018, illustre la volonté du studio de réduire les risques en s'appuyant sur ses franchises à succès.

En revanche, ce line up communiqué par EuropaCorp ne comprend pas -pour l'instant- plusieurs projets évoqués par le passé: Twice (un thriller réalisé par Jean-François Richet), Bébé pour tous (une comédie écrite par Benoît Pétré); Friend zone (une comédie écrite par Stanislas Carré de Malberg); et French kiss (un projet d'Anne de Petrini avec Rayane Bensetti). 

Les productions en langue française d'EuropaCorp

Sortis en 2013
Un prince (presque) charmant de Philippe Lellouche (producteur délégué) 20 ans d’écart de David Moreau (producteur co-délégué) Les invincibles de Frédéric Berthe (producteur co-délégué) Mobius d'Eric Rochant (co-producteur) Les petits princes de Vianney Lebasque (co-producteur) La marche de Nabil ben Yadir (co-producteur) Angélique d'Ariel Zeitoun (co-producteur)

Sortis en 2014
Le jeu de la vérité de François Desagnat (producteur délégué) Jack et la mécanique du cœur de Mathias Malzieu et Stéphane Berla (producteur délégué) Jamais le premier soir de Mélissa Drigeard (producteur co-délégué) Fastlife de Thomas Ngijol (producteur co-délégué) Saint Laurent de Bertrand Bonello (producteur co-délégué)

Sortis en 2015
Bis de Dominique Farrugia (producteur délégué) Les gorilles de Tristan Aurouet (co-producteur délégué)

Sortis en 2016
Encore heureux de Benoît Graffin (co-producteur délégué)

A venir
Sous le même toit de Dominique Farrugia (producteur délégué) Coexister de Fabrice Eboué (producteur délégué) Je vais mieux de Jean Pierre Améris (producteur délégué) Papounet de Benjamin Bouhana Carbone d'Olivier Marchal (co-producteur) Bad buzz de Stéphane Kazandjian (co-producteur) Sparring de Samuel Jouy (co-producteur) Taxi 5

Source: EuropaCorp, BFM Business

Jamal Henni