BFM Business

Ligue des champions: soirée de duels entre Nike et Adidas

Le Parisien Edinson Cavani et le Brésilien Willian vont de nouveau s'affronter en Ligue des champions.

Le Parisien Edinson Cavani et le Brésilien Willian vont de nouveau s'affronter en Ligue des champions. - Ian Kington - AFP

Alors que le PSG affronte Chelsea, mardi en Ligue des champions, un match dans le match opposera Nike et Adidas. Et le Parc des Princes ne sera pas le seul terrain d’affrontement entre les deux géants.

Au terme d’une longue trêve, la Ligue des champions va reprendre ses droits ce mardi, avec notamment le choc très attendu entre le PSG et Chelsea. Si les deux clubs sont habitués à s’affronter - c’était déjà le cas lors des deux précédentes éditions - une énième bataille entre équipementiers fera rage sur la pelouse du Parc des Princes.

Entre Nike et Adidas, on pourrait presque parler de routine, tant les deux géants ont la mainmise sur le football européen. Lors de ces huitièmes de finale, les deux marques ont ainsi "placé" six clubs chacun, soit 75% des participants.

Quatre duels opposeront frontalement l’Américain à son concurrent allemand: PSG-Chelsea donc, mais aussi Zenith St-Petersbourg (Nike)-Benfica Lisbonne (Adidas), AS Roma (Nike)-Real Madrid (Adidas) et Kiev (Adidas)-Manchester City (Nike).

Au jeu des pronostics, le duel semble équilibré. Sauf que dans le même temps, Adidas verra deux de ses protégés s’affronter, en l’occurrence la Juventus Turin et le Bayern Munich. Et que le FC Barcelone, équipé par Nike, est ultrafavori face à Arsenal (Puma), de même que l’Atlético Madrid face au PSV Eindhoven (Umbro).

Le plus gros partenaire d'Adidas absent des 8èmes de finale

Au final, la marque à la virgule pourrait être bien mieux représentée que sa rivale lors des quarts de finale. Et ce alors que parmi les clubs engagés au début de la compétition, seuls huit étaient estampillés Nike, contre 14 pour Adidas.

D’autant que l’équipementier allemand a vu le club de Manchester United, son plus gros partenaire jusqu’à présent, se faire éliminer en phase de poules. Il s’agit du plus gros contrat de sponsoring de l’histoire, puisque Adidas verse actuellement 98 millions d’euros par an pour s’afficher sur le maillot des Red Devils.

Un record en passe d’être battu par… Adidas qui, selon la presse espagnole, serait prêt à offrir 140 millions d’euros par an pour équiper le Real Madrid.

Parallèlement, le plus gros contrat signé par Nike concerne le FC Barcelone, auquel l’Américain verse environ 32 millions d’euros par saison. Le partenariat avec le PSG, lui, est compris entre 20 et 30 millions d’euros.

Y.D.