BFM Business

Les Chinois ont plébiscité Paris en 2015

Les touristes chinois ont été 44,1% plus nombreux à visiter Paris entre janvier et juin 2015 que sur la même période en 2014.

Les touristes chinois ont été 44,1% plus nombreux à visiter Paris entre janvier et juin 2015 que sur la même période en 2014. - Chinois tourisme Paris Américain Yuan Dollar hôtel Airbnb

Les touristes venus de Chine ont plébiscité Paris au 1er trimestre 2015: ils ont été 44% plus nombreux qu'en 2014 à séjourner dans les hôtels parisiens. Tout l'inverse des Japonais.

La saison 2015 ne sera finalement pas désastreuse pour les hôtels parisiens. Ils ont certes connu une baisse de leur fréquentation au premier semestre, principalement en raison des attentats du 7 janvier, de 1,8% par rapport à 2014. Mais la venue en masse de touristes étrangers quelques semaines après a compensé ce recul, selon un premier bilan de l'office du tourisme et des congrès de Paris publié ce 27 août.

Dès avril, les étrangers sont revenus à Paris. Les hôtels ont ainsi enregistré une hausse de 1% de leurs arrivées au deuxième trimestre 2015, qui a permis d'atténuer la baisse de 3,3% du premier trimestre. Et d'après les informations transmises par les aéroports parisiens, l’été 2015 semble être "un bon cru".

Durant les six premiers mois de l'année, les hôteliers de la capitale française ont tout particulièrement bénéficié de la progression "spectaculaire" des visites des Chinois à Paris, souligne l'office du tourisme dans son communiqué. Au 1er semestre 2015, 148.000 ressortissants de l'empire du milieu ont passé des nuitées dans les hôtels parisiens. Soit une explosion de… 44% par rapport à 2014, une année où leur fréquentation était déjà en hausse de 12,5%.

La baisse de l'euro profite au tourisme

Une de leur motivation pour venir en France a probablement été la puissance du yuan par rapport à l'euro. La chute de la valeur de l'euro par rapport aux autres monnaies explique également la progression du tourisme à Paris de deux autres nationalités. En tête, les Américains, qui ont profité du regain de pouvoir d'achat que leur offre la baisse de l'euro par rapport au dollar (-26% depuis mars 2014). Les hôtels en ont ainsi hébergé 3,2% de plus sur la période. Les Britanniques aussi ont voulu profiter, dans une moindre mesure, de la baisse de l'euro face à leur monnaie, la livre sterling. La progression de leur fréquentation a été légère au premier semestre (+0,2%) mais s'est largement accéléré au début de l'été, atteignant 7,4% en juin.

Enfin les Espagnols, qui sont revenus timidement observer la tour Eiffel au premier semestre, ont plus largement plébiscité la capitale de l'Hexagone comme destination cet été, à en croire les chiffres des réservations de vols.

En revanche, les Japonais (-22% au 1er semestre), les Russes (-37,7%) les Proche et Moyen-Orientaux (-4,7%) et les Italiens, (-11,5%), ont plutôt boudé la Ville lumière sur les six premiers mois de 2015.

L'office du tourisme de Paris reste néanmoins confiant pour la fin de l'année, en raison de grands évènements prévus à Paris pour les quatre mois à venir, comme des expositions majeures - Andy Warhol au MAM, Picasso au Grand Palais-, mais surtout la grande conférence sur le climat, COP21, à laquelle doivent assister 40.000 personnes entre le 30 novembre et le 11 décembre.

N.G.