BFM Business

Le PSG dans le top 5 des clubs les plus riches du monde

Le Real Madrid et son ballon d'or Cristiano Ronaldo survolent le calssement des clubs les plus riches du monde.

Le Real Madrid et son ballon d'or Cristiano Ronaldo survolent le calssement des clubs les plus riches du monde. - Kenzo Tribouillard - AFP

Dans le classement réalisé par le cabinet Deloitte des clubs de football les mieux dotés du monde, le Paris Saint Germain se rapproche du sommet. Mais il est encore loin du richissime Real Madrid.

Comme chaque année, le cabinet Deloitte a publié son classement des clubs générant le plus de revenus. Et comme chaque année depuis dix ans, le Real Madrid tient le haut du pavé.

Avec un chiffre d’affaires de 549,5 millions d’euros en 2014, le champion d’Europe en titre surclasse largement ses concurrents. Mieux : le club madrilène progresse de manière régulière : en 2013, ses revenus atteignaient "seulement" 519 millions d’euros. 2015 devrait d’ailleurs voir le Real conserver sa supériorité, puisque le club a remporté sa dixième Ligue des champions l’été dernier.

Mais le véritable coup de force est à mettre à l’actif de Manchester United, deuxième du classement. Malgré des performances sportives médiocres (7ème du championnat anglais en 2013-2014), les Diables rouges intègrent le cercle très fermé des clubs dont les revenus dépassent les 500 millions d’euros. Plusieurs raisons peuvent expliquer le phénomène. Comme tous les clubs de Premier League, United bénéficie d’abord d’une augmentation des droits TV, renégociés au forceps par la ligue anglaise. En outre, le contrat record signé avec General Motors lui assure une hausse substantielle de ses gains commerciaux. Enfin, son statut de champion (pour la saison 2012-2013) lui a permis d’enregistrer des revenus supplémentaires (plus de 40 millions d’euros). Au final, son chiffre d’affaires atteint 518 millions d’euros, soit 94 millions de plus que l’an dernier.

Le Barça stagne, le PSG se rapproche

Toujours aussi solide financièrement (et sportivement), le Bayern Munich complète ce podium des clubs les plus riches du monde, avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 487,5 millions d’euros. Il se distingue notamment par son modèle économique, puisque ses revenus commerciaux représentent 60% du total (42% pour le Real, 44% pour Manchester), et que sa dépendance aux droits TV est limitée (22%).

Derrière les trois poids-lourds, le FC Barcelone fait du surplace. Le club de Messi, Neymar et consorts recule à la quatrième place du classement (deuxième l’an dernier) et son chiffre d’affaires, de 484,6 millions d’euros, stagne.

Au contraire du Paris Saint-Germain, qui poursuit son ascension et talonne désormais le Barça avec 474,2 millions d’euros de revenus. Le contrat controversé passé avec la Qatar Tourism Authority, mais aussi la revalorisation de ses partenariats avec Nike et Emirates, ont notamment contribué à l’augmentation de son chiffre d’affaires – de 398,8 millions d’euros en 2013. En outre, le club a multiplié les contrats de sponsoring (Ooredoo, Panasonic, Microsoft, Hublot ou Heineken). Une nouvelle étape en vue de s’installer sur le toit de l’Europe.

Ci-dessous le classement des 20 clubs les plus riches du monde. Source: Deloitte.

Yann Duvert