BFM Business

La publicité après 20 heures va-t-elle faire son retour sur France Télévisions ?

Si la taxe télécom est censurée par Bruxelles, Jérôme Cahuzac est favorable au retour de la publicité le soir.

Si la taxe télécom est censurée par Bruxelles, Jérôme Cahuzac est favorable au retour de la publicité le soir. - -

Ce jeudi 23 août, Jérôme Cahuzac a assuré qu’il n’excluait pas un retour de la réclame le soir sur la télévision publique. Une décision suspendue au verdict de Bruxelles sur la validité de la taxe imposée aux opérateurs télécoms.

Le ministre du Budget, lors d’une interview accordée à RMC et BFMTV, s’est exprimé sur le retour de la publicité sur France Télévisions, après 20 heures. Jérôme Cahuzac s’y est dit favorable, si Bruxelles décidait de censurer la taxe imposée aux opérateurs télécoms.

Pour bien comprendre tous les enjeux de l'affaire, il faut faire un retour en 2009 : quand le gouvernement Fillon décide de supprimer la publicité le soir sur la télévision publique, il fait adopter en même temps une autre mesure pour compenser le manque à gagner pour les chaînes. C'est la fameuse "taxe télécoms", qui consiste à prélever un peu moins d'1% du chiffre d'affaires d'Orange, SFR, Bouygues et Free.

Une taxe qui rapporte 270 millions d'euros

Une idée qui ne passe pas du tout à Bruxelles : la Commission européenne juge la mesure incompatible avec le droit communautaire et demande à la France d'y renoncer. Depuis, le gouvernement ne s'est pas exécuté. Ainsi, le dossier est passé dans les bureaux de la Cour de justice européenne, et il est très possible que la France soit forcée de renoncer à faire payer les opérateurs.

Pour le gouvernement, il y aura alors deux options : soit une autre taxe, pour compenser le manque à gagner, sachant que la taxe télécoms rapporte environ 270 millions d'euros. Soit, la solution plus simple du retour de la publicité après 20 heures. C'est cette recommandation que fera Jérôme Cahuzac dans le cas où la taxe télécom serait censurée.

Anthony Morel et BFMbusiness.com