BFM Business

La France très intéressée par un Rembrandt

La France est intéressée par l'un de ces tableaux.

La France est intéressée par l'un de ces tableaux. - Wikimédia

La famille Rothschild met en vente deux tableaux. La France pourrait débourser 80 millions d'euros pour l'un des deux.

L'occasion est trop belle. La France est prête à acquérir pour 80 millions d'euros, pour le compte du musée du Louvre, un des deux portraits peints par Rembrandt mis en vente par la famille Rothschild, a annoncé jeudi le ministère de la Culture.

Cette proposition a été soumise aux propriétaires et "l'opération bénéficiera du mécénat exceptionnel de la Banque de France", précise le ministère dans un communiqué. La ministre de la Culture, Fleur Pellerin, et son homologue des Pays-Bas, Jet Bussemaker, avaient adressé en juillet un courrier aux propriétaires leur proposant que le Louvre et le Rijksmuseum d'Amsterdam fassent chacun l'acquisition d'un tableau.

Renforcer la coopération culturelle

Les deux toiles de Rembrandt (1606-1669) seraient présentées conjointement, en alternance, dans les deux musées. "Grâce à ce mécénat et à l'action soutenue des institutions françaises en lien avec leurs partenaires néerlandais, Fleur Pellerin souhaite la confirmation prochaine de cette double acquisition au profit du Louvre et du Rijksmuseum, qui constitue une solution innovante renforçant la coopération culturelle entre la France et les Pays-Bas", souligne le ministère.

Lundi, le gouvernement néerlandais s'était dit disposé à financer l'achat d'un des portraits, tandis que le Rijksmuseum a entrepris de réunir les 80 millions d'euros nécessaires à l'acquisition de la deuxième toile.

Propriété de la famille Rothschild depuis plus d'un siècle, les deux tableaux du maître hollandais, datés de 1634, représentent deux notables, Marten Soolmans et son épouse Oopjen Coppit.

D. L. avec AFP