BFM Business

La Française des Jeux partenaire de l'Euro 2016

La Française des jeux a déjà contribué, via une taxe, à hauteur de 120 millions d'euros pour la construction des stades de l'Euro 2016.

La Française des jeux a déjà contribué, via une taxe, à hauteur de 120 millions d'euros pour la construction des stades de l'Euro 2016. - Pascal Pavani - AFP

L'UEFA a annoncé jeudi avoir signé un contrat avec la FDJ au titre de "sponsor national" de l'Euro 2016 de football. Il s'agit de la première entreprise tricolore à signer un partenariat en vue de l'évènement.

Alors que le faible intérêt des entreprises françaises pour l'Euro 2016 commençait à susciter une certaine inquiétude, la nouvelle a de quoi rassurer. La Française des Jeux a en effet signé un contrat de partenariat avec l'UEFA au titre de "sponsor national" de l'Euro 2016, ont annoncé jeudi 2 octobre les deux nouveaux partenaires.

Engagée auprès de nombreuses ligues et fédérations, la FDJ proposera dès 2015 des animations et des jeux de loterie inspirés de la compétition qui se déroulera en juin et juillet 2016 en France.

Le montant exact du partenariat n'a pas été révélé mais est "de l'ordre de plusieurs millions d'euros, à la hauteur de l'événement", précise-t-on à la FDJ.

La FDJ déjà l'un des principaux financeurs de l'Euro

La société nationale de loterie, qui détient le monopole sur les jeux en magasins, est déjà l'un des principaux financeurs de l'Euro 2016 puisqu'elle contribue depuis 2011, au travers d'un prélèvement exceptionnel de 0,3% effectué sur les mises des joueurs, à la construction et la rénovation des enceintes sportives destinées à accueillir la compétition. A ce jour sa contribution se monte à 120 millions d'euros. Cette taxe a par ailleurs été prolongée jusqu'à 2017.

Dans un communiqué, l'UEFA indique par ailleurs avoir "constaté un fort intérêt du marché français pour l'Euro 2016" et travailler à la "finalisation d'autres contrats de partenariat avec de grandes entreprises" nationales.

Y.D. avec AFP