BFM Business

L'édition française de Playboy bientôt de retour

L'édition américaine a cessé la nudité frontale en mars 2016

L'édition américaine a cessé la nudité frontale en mars 2016 - Playboy

Le magazine de charme qui a connu son heure de gloire dans les années 70 et 80 est relancé en France par un duo de jet setteurs.

Après presque six ans d'absence, Playboy va faire son retour dans les kiosques français le 9 décembre. Il s'agira d'un trimestriel tiré à 120.000 exemplaires, auxquels s'ajouteront 30.000 autres copies destinées aux pays francophones. Il visera les 25-60 ans et fera travailler une vingtaine de personnes (dont des pigistes) sous la direction de Guillaume Fédou et Raphaël Turcat. Comme dans l'édition américaine de Playboy depuis mars 2016, les femmes y exposant leur nudité ne le feront plus de façon frontale.

La version française du principal concurrent du magazine Lui a connu ses heures de gloire dans les années 70 et 80. En 1987, Playboy réalise des ventes records en kiosque grâce à la publication d’une série de photos intitulée "Madame Le Pen nue fait le ménage". La mère de Marine Le Pen entend alors nuire à Jean-Marie Le Pen, à l’issue d’une procédure de divorce particulièrement douloureuse. En plus des images qui font sensation, Pierrette Le Pen accorde au même magazine un entretien dans lequel elle se montre très acerbe avec le leader du Front national.

De grandes ambitions pour ce titre mythique

Les grands entretiens resteront l'un des piliers de la nouvelle version du Playboy français. "Ce sera mode, un masculin qui parle aux femmes, avec une grande interview dans la tradition du magazine, un accent sur des personnalités américaines et des contenus échangés d'un pays à l'autre", a précisé aux Echos David Swaelens-Kane. Cet homme d'affaires belge a repris, pour "2 à 4 millions d'euros", la licence de la marque pour les pays francophones avec sa compagne Monika Bacardi.

Outre le magazine, le duo prévoit aussi moult activités hors média: soirées, commerce électronique, service de conciergerie, et même un bateau... Le duo a déjà repris le magazine Photo il y a deux ans, via la société belge EPMA SPRL dont sont notamment actionnaires David Swaelens-Kane et ses deux associés belges Nicolas Bourg et Philippe de Backer.

Jamal Henni