BFM Business

George Clooney défend Sony bec et ongles

George Clooney défend Sony attaqué pour sa mauvaise gestion

George Clooney défend Sony attaqué pour sa mauvaise gestion - -

L'actionnaire minoritaire de Sony, Third Point, reproche au groupe japonais sa mauvaise gestion. George Clooney lui répond que Sony produit des réussites commerciales.

Sony ne placera pas en Bourse une partie de ses activités médias. Depuis quelques semaines, le fonds spéculatif Third Point, dirigé par l'américain Daniel Loeb, souhaite la scission entre Sony et ses activités de divertissement, jugées trop risquées.

Face au refus du groupe japonais, Daniel Loeb, n'a pas hésité à critiquer la gestion de l'entreprise. Des propos qui agacent certains à Hollywood. Aujourd'hui, l'acteur George Clooney monte au créneau pour défendre Sony.

On connaissait l'acteur américain pour ses prises de positions politiques et humanitaires, en particulier concernant le Soudan. Le voici aujourd'hui impliqué dans une affaire financière. George Clooney n'a pas hésité à mettre tout son poids de superstar pour défendre les dirigeants de Sony Pictures, vivement critiqués par Daniel Loeb, actionnaire minoritaire de Sony.

Le patron du fonds américain Third Point qui finance le studio de Sony, s'inquiète en fait des échecs des deux derniers films lancés par Sony Pictures.

"Opportuniste"

Inacceptable pour George Clooney, qui qualifie Daniel Loeb "d'opportuniste" et de "manipulateur des marchés". L'acteur reproche en outre au patron de Third Point de ne rien connaître à l'industrie du cinéma et d'éviter de parler des réussites commerciales de Sony comme le dernier James Bond qui a rapporté un milliard de dollars.

Mais n'en déplaise à George Clooney, les ventes de Sony Pictures sont bel et bien en chute libre : elles reculent de16% ces derniers mois.

Yacine Mili