BFM Business

France Télévisions: le fichage des salariés était généralisé

La nouvelle direction de France Télévisions a reconnu que ses salariés étaient auparavant fichés secrètement.

La nouvelle direction de France Télévisions a reconnu que ses salariés étaient auparavant fichés secrètement. - AFP

Le système de fiches secrètes d'évaluation des salariés était généralisé à tout le groupe, révèle Le Canard enchaîné à paraître mercredi. Une information confirmée par la direction actuelle.

La direction de France Télévisions a lancé à partir d'avril 2014 un système de fiches secrètes d'évaluation des salariés, généralisé dans tout le groupe, affirme Le Canard enchaîné à paraître mercredi. Ce système a été élaboré par l'ancienne direction de France Télévisions, alors présidée par Rémy Pflimlin avec comme DRH Patrice Papet, selon l'hebdomadaire.

Depuis l'arrivée à la présidence du groupe de Delphine Ernotte le 22 août, Patrice Papet n'est plus DRH. Remplacé par Arnaud Lesaunier, qui était auparavant DRH adjoint, il est toutefois resté conseiller de la nouvelle patrone du groupe.

La nouvelle direction veut "remettre à plat" le dossier

L'existence de ces fiches, comportant parfois des commentaires extrêmement sévères sur le comportement des salariés, avait été rendue publique par FO en août dernier. Tous les syndicats avaient décidé de monter au créneau.

Interrogée par l'AFP, la direction a reconnu l'existence de ces fiches, sur lesquelles "ni les salariés ni les organisations syndicales n'ont été informés", contrairement à la réglementation, et réaffirmé qu'elle y mettrait fin. La direction a précisé en outre qu'elle allait rencontrer mercredi les organisations syndicales pour "remettre tout à plat" sur ce dossier.

Y.D. avec AFP