BFM Business

France Télévisions: l'accord sur le financement repoussé à la fin de l'été

L'Etat réclame au groupe audiovisuel public de revenir à l'équilibre financier fin 2015.

L'Etat réclame au groupe audiovisuel public de revenir à l'équilibre financier fin 2015. - -

Le président de France Télévisions Rémy Pflimlin estime ne pas avoir toutes les assurances, à ce stade, d'un niveau de financement suffisant pour atteindre l'équilibre des comptes fin 2015.

La conclusion d'un accord entre l'Etat et France Télévisions sur le budget pluri-annuel (contrat d'objectifs et de moyens), moult fois annoncée, a été une fois de plus repoussé. "L’objectif est de parvenir à une signature avant la fin de l’été ou à la rentrée", a indiqué la direction mercredi 24 avril.

Justification avancée: le PDG Rémy Pflimlin a indiqué "n’avoir pas à ce stade toutes les assurances que les objectifs ambitieux [assignés à France Télévisions] bénéficieront d’un niveau de financement à la fois suffisant et prévisible".

L'Etat réclame au groupe audiovisuel public de revenir à l'équilibre financier fin 2015, tout en baissant sa dotation à France TV de 2% en 3 ans

Une réorientation de France 4

Rémy Pflimlin a souhaité que la réflexion annoncée par ailleurs par le gouvernement, et associant étroitement le parlement, sur les moyens de garantir l’indépendance économique de l’audiovisuel public, permette de les apporter.

Par ailleurs, le PDG de France Télévisions "s’est félicité de l’assentiment du gouvernement à l’évolution proposée par France Télévisions pour France 4, qui sera réorientée vers les nouvelles écritures, tout en ménageant une large place aux programmes pour enfants, et à l’ambition qui s’exprimera à travers une plateforme numérique dédiée à l’offre jeunesse".

J.H avec Bfmbusiness.com