BFM Business

Football: ce que la 3ème place de Ligue 1 rapporterait à l’OM, Monaco et Saint-Etienne

L'OM et l'ASSE espèreront un faux pas de Monaco pour accrocher la troisième place de Ligue 1.

L'OM et l'ASSE espèreront un faux pas de Monaco pour accrocher la troisième place de Ligue 1. - Jeff Pachoud - AFP

Les trois clubs se disputeront ce samedi la place qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des champions. Avec, à la clé, une manne financière impressionnante.

Alors que le championnat de France de Ligue 1 va livrer son verdict définitif ce samedi, seule la troisième place du classement fait l’objet d’un véritable enjeu. Derrière le PSG et Lyon, un trio de prétendants fera tout pour compléter le podium : l’AS Monaco, l’Olympique de Marseille et l’AS Saint-Etienne. Un match à trois pour un enjeu qui dépasse largement le cadre sportif, puisque le vainqueur accèdera au tour préliminaire de la prestigieuse - et très lucrative - Ligue des champions.

Car même si pour l’heureux élu, les contraintes seront réelles (reprise plus tôt que les autres, incertitude sur le recrutement), le jeu en vaut clairement la chandelle. S’il parvient à passer le tour préliminaire, puis le match de barrage, le troisième de Ligue 1 s’assurera une manne financière conséquente. Dans le détail, ce dernier recevra 14 millions d’euros (2 millions pour sa victoire en barrage et 12 millions pour sa participation à la phase de groupe).

Plusieurs dizaines de millions d'euros à gagner

Une fois en phase de poule, le jackpot continue: 1,5 million d’euros par victoire, et 500.000 euros par match nul. Une qualification en huitièmes de finale rapportera 5,5 millions d’euros, puis 6 millions supplémentaires en cas d’accession aux quarts de finale, et 7 millions en cas de demi-finale. Le finaliste de l’épreuve ajoutera à sa cagnotte la somme de 10,5 millions d’euros, et le vainqueur 15 millions d’euros. Soit, en cas de grand chelem, un total de 56,5 millions. A titre de comparaison, le budget total de l’AS Saint-Etienne s’élevait à environ 50 millions d’euros lors de la saison 2014-2015.

D’autant qu’il convient d’ajouter à cette manne potentielle celle, variable, issue des droits TV. Cette part n’est pas négligeable : à titre d’exemple, l’Olympique de Marseille avait touché un pactole de plus de 23 millions d’euros lors de sa dernière participation…en perdant tous ses matchs. Si un troisième club venait à se qualifier, ce montant serait quelque peu réduit puisque le "gâteau" (environ 60 millions d’euros) des droits sera partagé en trois au lieu de deux (comme c’était le cas lors des dernières éditions). Mais cela ne devrait pas déranger outre mesure le club qui, ce soir, décrochera son billet pour les joutes européennes.