BFM Business

Cette ville française promeut son patrimoine par un jeu vidéo

Le jeu vidéo "Mystère dans ma ville" qui valorise le patrimoine de Limoges, est disponible gratuitement sur Internet, sur mobile Android et bientôt sur IOS (Apple).

Le jeu vidéo "Mystère dans ma ville" qui valorise le patrimoine de Limoges, est disponible gratuitement sur Internet, sur mobile Android et bientôt sur IOS (Apple). - booklm-Flickr

Comment susciter l'intérêt pour son patrimoine actuel et parfois disparu ? Limoges mêle fiction, énigmes et faits historiques dans un jeu vidéo gratuit pour smartphone.

Le jeu vidéo va-t-il devenir un support à part entière de promotion touristique ? C'est le choix de Limoges dont le jeu "Mystère dans ma ville" concilie la fiction avec son passé historique pour faire redécouvrir la cité.

Quelques jours avant de rejoindre l'une des 13 nouvelles régions, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, la capitale limousine a trouvé dans les technologies numériques, le moyen de valoriser un patrimoine parfois méconnu hors de sa région historique d'origine. Son initiative surfe sur la vague des jeux pour smartphones et tablettes Android et iOS (Apple), en misant habilement sur le concept d'aventures médiévales, propre à séduire une large cible de joueurs.

Après l'avoir téléchargé (gratuitement) sur son mobile, le joueur peut se balader virtuellement dans la ville dont il revit l'histoire, tout en résolvant des énigmes. Un univers graphique de type BD baigne tout le jeu. 

"Il s'agit de faire de la promotion touristique et patrimoniale. Le jeu s'adresse à la fois aux habitants de la ville qui vont pouvoir découvrir des éléments sur leur patrimoine ou aux gens de l'extérieur dans le cadre de la préparation d'une visite" explique Françoise Tintou, chef du service tourisme et international de Limoges, qui témoigne sur le site Internet municipal.

-
- © -

Pour sa réalisation, la ville a sollicité la jeune société Dreamagine Studio, située dans un "incubateur" de la métropole limougeaude. Il s'est écoulé un an entre sa sélection par l'équipe municipale et la sortie du jeu vidéo.

La société a bénéficié en retour de l’expertise du service Ville d’Art et d’Histoire de la ville. Certains monuments d'autrefois de la période médiévale, aujourd'hui disparus, ont notamment été redessinés à partir de plans et de documents validés par ces spécialistes du patrimoine.

Le jeu est connecté au réseau social Facebook pour que chaque joueur partage son expérience et invite des connaissances à venir jouer à leur tour.

Utilisant les ressorts classiques du jeu (challenge, objectifs à réaliser, récompenses, plaisir, ), ce parcours historico-ludique offre en bonus au joueur, des informations touristiques sous forme de cartes à collectionner (informations textes, mais aussi photos, vidéos et liens internet).

Frédéric Bergé