BFM Business

Brad Pitt au cœur d'une polémique en Equateur

Brad Pitt reçoit des messages d'Equatoriens pour qu'il renonce à son film.

Brad Pitt reçoit des messages d'Equatoriens pour qu'il renonce à son film. - Mark Davis - AFP

L'acteur américain doit tourner un film sur le scandale de l'entreprise pétrolière Chevron en Equateur. Les habitants veulent qu'il renonce.

Brad Pitt est au cœur d'une campagne sur les réseaux sociaux en Equateur. Et pour une fois, ce n'est pas pour sa performance dans un film. Les Equatoriens essaient de convaincre l'acteur américain de renoncer au dernier projet qu'il veut produire: un film à propos d'un différend entre le gouvernement équatorien et l'entreprise pétrolière Chevron.

L'affaire est même remontée jusqu'au Président de l'Equateur. Rafael Correa encourage ses concitoyens à envoyer des tweets à Brad Pitt.

Le conflit entre l'Equateur et Chevron débute en 1993 quand plusieurs dizaines de milliers d'indigènes et d'agriculteurs portent plainte contre l'entreprise pétrolière. C'est une de ses filiales qui est visée, soupçonnée d'avoir rejeté des eaux polluées qui ont contaminé les populations.

Amende de 10 milliards d'euros

La justice équatorienne condamne Chevron à une amende de près de 10 milliards d'euros. Un procès entaché d'irrégularités selon la multinationale, qui refuse de payer.

Depuis, la justice américaine lui a donné raison. Et le bras de fer judiciaire n'est pas terminé puisque le dossier a été porté devant la cour pénale internationale. La crainte des Equatoriens, c'est que la star américaine prenne le parti de la multinationale.

Lucie Bras