BFM Business

"Beats", le casque audio qui vaut de l’or

Les casques audio Beats réaliseraient un milliard d'euro de chiffre d'affaires.

Les casques audio Beats réaliseraient un milliard d'euro de chiffre d'affaires. - -

La marque de casques audio "Beats" cherche à sortir HTC de son actionnariat, affirme le "Wall Street Journal". Avec son positionnement haut de gamme, "Beats" a su séduire un certain public, et souhaite se diversifier.

Les casques Beats à la recherche d'argent frais. Cette marque de casques audio haut de gamme, très prisée des jeunes, chercherait à se séparer du taïwanais HTC, qui détient aujourd'hui 25% du groupe, et à le remplacer par un nouvel investisseur, selon des informations du Wall Street Journal (article payant).

C’est une simple lettre qui vaut de l'or, ce "b" minuscule, gravé sur chaque écouteur des casques de Beats. En quelques années, c'est devenu une marque, comme la virgule de Nike.

La marque se positionne comme la Ferrari du casque audio. A l'origine, c’est une idée du rappeur Dr Dre. En 2006, il lance Beats audio. Le concept: des casques de luxe capables - dit-on - de reproduire la qualité sonore qu'on rencontre dans les studios professionnels.

Un chiffre d'affaires multiplié par 5 en 3 ans

Un positionnement haut de gamme qui fait mouche: malgré des prix situés entre 150 et 400 euros, les ventes explosent. Aujourd'hui, l'entreprise réaliserait un milliard de dollars de chiffre d'affaires, cinq fois plus qu'il y a trois ans.

D'ailleurs, il y a un signe de succès qui ne trompe pas: le nombre de copies qu'il génère. Sur le site PriceMinister par exemple, la marque Monster Beats représente à elle seule 25% des cas de contrefaçon repérés, devant l'iPhone.

De quoi aiguiser les appétits des créateurs, qui veulent étendre la marque à de nouveaux produits: hauts parleurs, systèmes audio pour les voitures, et même leur propre service de streaming musical.

Anthony Morel