BFM Business

Bateau: le voilier rit, le yacht pleure

Avis de gros temps sur les yachts Rodriguez, soleil en vue pour les voiliers Beneteau.

Avis de gros temps sur les yachts Rodriguez, soleil en vue pour les voiliers Beneteau. - -

A quelques minutes d'intervalle, ce jeudi 9 janvier, le fabricant de yachts Rodriguez Group a été placé en redressement judiciaire, et le constructeur de voilier Beneteau indiquait qu'il ferait mieux que le marché en 2013.

La reprise du marché nautique dans le monde profite pas à tous. Le constructeur et distributeur cannois de yachts de grand luxe Rodriguez Group a annoncé ce 9 janvier son placement en redressement judiciaire, tandis que le fabricant de voiliers Beneteau a indiqué qu'il devrait avoir surperformé le marché nautique en 2013.

Rodriguez Group, en difficulté depuis des mois, a adopté un plan de sauvegarde censé le sortir de l'ornière. Le groupe est parvenu à diviser par deux sa perte nette à l'exercice 2012-2013, à 18,7 millions d'euros. Mais dans le même temps, son chiffre d'affaires a décru, à 56,7 millions d'euros, contre 77,9 millions en 2011-2012.

Son placement en redressement judiciaire est assorti d'une période d'observation de six mois. Le groupe compte poursuivre son activité "dans les conditions habituelles" durant ce délai, et le mettre à profit pour "signer un nouvel accord avec ses créanciers bancaires", précise-t-il.

Un carnet de commandes plein pour Beneteau

Dans une tout autre ambiance, le numéro un mondial des constructeurs de voiliers Beneteau a fait état d'un carnet de commande si rempli qu'il lui permettrait de surperformer le marché des bateaux sur la totalité de l'exercice. Le groupe s'attend à ce que le marché mondial progresse de 3 à 5% pour la saison 2014.

Ses ventes ont certes baissé au premier trimestre 2013-2014, le groupe étant en exercice décalé, mais cette période est traditionnellement peu significative, l'essentiel des affaires se déroulant généralement sur les six derniers mois.

Son chiffre d'affaires dans les bateaux atteint 74,7 millions, en hausse de 0,7%. Le résultat global étant lui affecté par son activité dans l'habitat, dont le chiffre d'affaires baisse de près de 30%, à 15,1 millions.

N.G.