BFM Business

8 Français dans le Top 100 des marques les plus puissantes du monde

Le sellier Hermès bondit de sept places, Louis Vuitton en gagne une et Dior fait son apparition dans le classement 2016 établi par le cabinet Interbrand. Un palmarès par ailleurs toujours dominé par Apple et Samsung.

Le luxe à la française peut plus que jamais bomber le torse. Le cabinet Interbrand vient en effet ce mercredi 5 octobre de publier son classement des marques les plus puissantes au monde, qui fait référence. Et les groupes tricolores sont en nette hausse dans le top 100.

À commencer par le groupe LVMH qui place trois de ses marques dans le classement. Sa marque phare Louis Vuitton gagne une place, arrivant au 19e rang. Sa valeur est estimée à 23,99 milliards de dollars soit 8% de plus que l'an dernier. De son côté Moët et Chandon grappille quelques rangs, passant de la 99e à la 97e place. Surtout, Dior fait son entrée à la 89e place. Il s'agit d'ailleurs de la plus forte entrée dans ce top 100, l'autre étant Tesla (100e).

Hermès continue de cravacher

Si Bernard Arnault peut donc légitimement être satisfait de ses troupes il en est de même pour Hermès que LVMH a par plusieurs fois tenté, en vain, d'avaler. Le sellier réalise un bond impressionnant de sept places, passant de la 41e à la 34e place. Hermès a ainsi vu la valeur de sa marque progresser de 17%. Le groupe poursuit d'ailleurs son ascension puisqu'il avait déjà bondi de 22% en valeur en 2015. Il figurait alors parmi les "top risers" du classement Interbrand.

"C’est le résultat de la forte montée en gamme engagée il y a quelques années vers 'le vrai luxe'. Fini les sacs à main en toile et les jeans à logo… ", explique le cabinet Interbrand pour justifier la bonne performance du luxe tricolore.

Autre groupe qui a le vent en poupe, Axa qui gagne deux rangs, passant de la 48e à la 46e place, avec une valeur de marque qui a pris 14%. Interbrand estime que l'assureur engrange "les fruits du chantier colossal de transformation numérique dans lequel la marque s'est engagée depuis plusieurs années". Une nouvelle forme de reconnaissance pour Axa qui était déjà le groupe français le mieux classé dans le top 50 des sociétés les plus innovantes au monde du cabinet BCG, fin 2015.

Les autres groupes français sont un peu moins à la fête. Si la valeur de la marque l'Oréal prend 1%, le groupe de cosmétiques perd deux places (45e). La descente est un peu plus dure pour Danone (quatre places en moins) alors que sa valeur de marque gagne pourtant 7%.

À ces sept marques purement françaises,il convient de rajouter le bijoutier Cartier (62e) avec une valorisation en baisse de 2%, qui est la propriété du groupe suisse Richemont. 

Apple, éternel premier de la classe

Au final, les groupes français présents en 2015 et 2016 ont gagné 5 milliards d'euros d'une année à l'autre soit 8,5% de valorisation de leurs marques. C'est-à-dire plus que l'ensemble du top 100 du classement Interbrand (+4,8%).

Pour ce qui est du reste du classement, pas de grands bouleversements. Apple et Samsung continuent d'écraser la concurrence, avec respectivement 178 et 133 milliards de dollars. Ce qui leur laisse une avance considérable sur Coca (73 milliards), groupe qui avait dominé les 13 premières éditions du classement avant de céder sa couronne en 2013. Amazon grimpe à la huitième place, grâce à une progression incroyable de sa valeur de marque (33%). Seul Facebook a fait mieux (48%). Le groupe dirigé par Mark Zuckerberg passe ainsi de la 23e à la 15e place.

La méthodologie

Interbrand se base sur trois critères pour déterminer la valeur de la marque:

>La performance financière des produits et services sous la marque

>Le rôle de la marque : le poids de la marque à influencer le choix du consommateur

>La force de la marque : sa capacité à générer "un premium" et à sécuriser les revenus futurs de l’entreprise.

Julien Marion