BFM Business

Pinel prévoit la construction de 15.000 HLM à "très bas loyers"

Sylvia Pinel veut une offre de logements sociaux adaptée.

Sylvia Pinel veut une offre de logements sociaux adaptée. - Alain Jocard - AFP

La ministre du Logement prévoit une offre de logements pour les ménages les plus pauvres. Trois cents millions d'euros seront mobilisés.

"Alors que huit millions de personnes se trouvent aujourd'hui sous le seuil de pauvreté, il est indispensable de construire une offre de logements très sociaux", a déclaré ce mardi 23 septembre Sylvia Pinel. Trois cents millions d'euros seront mobilisés.

Pour ce faire, la ministre du Logement prévoit la construction de 15.000 logements HLM à "très bas loyer" de 2015 à 2018, financés par les bailleurs sociaux. Ces HLM seront réservés aux ménages les plus pauvres.

L'objectif sera de "se rapprocher, voire passer en-deçà des plafonds APL", les allocations logement, alors que 4 logements HLM sur 10 (les plus récents) ont à l'heure actuelle un loyer qui dépasse 120% des plafonds de l'APL, selon le rapport du congrès de l'Union sociale de l'habitat .

Améliorer l'accès au logement

La ministre a également annoncé un prochain "plan d'action volontariste pour améliorer l'accès au logement des bénéficiaires du DALO", les personnes prioritaires pour bénéficier d'un logement social, mais dont l'attente dure souvent des années.

Une circulaire sera adressée "début octobre" aux préfets pour les mobiliser en faveur de ce plan d'action, a encore précisé Sylvia Pinel.

Par ailleurs, une partie des ressources des bailleurs sociaux, mutualisées aux termes d'un accord publié récemment au Journal officiel (J.O.), seront "ciblées sur la rénovation et la restructuration" des logements sociaux, à savoir 250 millions d'euros par an de 2015 à 2018, soit 750 millions d'euros au total.

Une "réflexion interministérielle" sera menée sur le problème de l'amiante, qui renchérit considérablement les opérations de rénovation ou de démolition des immeubles du parc HLM - afin de diminuer les coûts.

Un "nouveau prêt distribué par la Caisse des dépôts (CDC)" permettra aux bailleurs sociaux de "financer les surcoûts" rencontrés lors de travaux de désamiantage, a indiqué la ministre. Il sera plafonné à 10.000 euros par logement, et pourra bénéficier à 40.000 logements chaque année, y compris dans les départements d'Outre-Mer, a-t-elle précisé.

D. L. avec AFP