BFM Business

L’immobilier baisse-t-il vraiment ?

-

- - -

Les prix de l’immobilier semblent tendre vers la baisse. Info ou intox ? Le point avec un expert.

Alors que le quotidien Libération annonce une baisse des prix de l'immobilier en citant des « études qui annoncent des chutes de 5 à 10% dans les deux ans », Jean-Michel Guérin, directeur général de Particulier à particulier, était en direct dans Bourdin&Co ce matin. A cette occasion il a précisé les tendances : « Il est vrai qu'il y a une légère baisse en ce moment, qui se conjugue avec un allongement des délais de transaction, ce qui rend le marché plus favorable aux acquéreurs, alors que jusqu'à présent c'était plutôt les vendeurs qui faisaient la loi ».

« Pourquoi cela ne se voit pas autant que vous l'espérez ? Parce que les biens de bonne qualité, ceux qui sont bien situés, continuent à se vendre au prix fort et les baisses affectent surtout les biens qui présentent quelques défauts, qui ne sont pas parfaits. Ca tend globalement à une baisse de 3 à 4% sur 2008, donc c'est plutôt un atterrissage en douceur, ce qui peut durer longtemps, le temps que le pouvoir d'achat des français rattrapent les prix de l'immobilier ».

Interrogé sur les conditions d'obtention des crédits, il a déclaré : « Les banques ont resserré un petit peu les conditions d'obtention des crédits au deuxième semestre 2007. Là, elles redeviennent un petit peu plus souples, les taux ont baissé depuis le début de l'année, donc les conditions de crédit restent favorables. On peut emprunter à 4,70 ou 4,80% sur 20 ans actuellement ».

La rédaction-Bourdin & Co