BFM Business

Tarifs bancaires: attention aux hausses

Les tarifs des retraits dans un DAB hors réseau restent stables sauf à La Banque Postale et CIC.

Les tarifs des retraits dans un DAB hors réseau restent stables sauf à La Banque Postale et CIC. - Samuel Kubani - AFP

Si les tarifs des services de base augmentent peu, d'autres frais progressent discrètement. Certaines banques facturent même des services jusque-là gratuits.

Les usagers bancaires risquent de faire grise mine en 2015. Si les tarifs des services les plus usuels devraient peu progresser l'année prochaine, les banques vont se rattraper sur d'autres services, expliquent les Echos dans un article du 16 décembre.

Ainsi, dans toutes les banques, les frais de prélèvements SEPA ne bougent pas, ce service reste gratuit. Les tarifs de la tenue de compte et du virement occasionnel externe à la banque en zone euro n'augmentent pas non plus, sauf chez Société Générale. Les tarifs pour la carte internationale à débit différé restent stables également sauf chez Société Générale où ils baissent.

Société Générale et Caisse d'Epargne Ile-de-France sont les seules banques à augmenter leurs tarifs pour les cartes internationales à débit immédiat et les cartes à autorisation systématique. Concernant les retraits en euros dans un DAB hors réseau, Banque Postale hausse ses tarifs alors que CIC les baisse.

Hausse des frais de location de coffre-fort

Mais d'autres frais, moins usuels, progressent discrètement. Ainsi, les clients de La Banque Postale n'auront droit qu'à 5 retraits gratuits dans le DAB d'une autre banque, contre 6 actuellement. La location de coffre-fort progresse aussi, tout comme les frais de dossier des prêts immobiliers, les frais annuels de gestion de succession, ou encore la cotisation des cartes haut de gamme comme la Visa Premier ou Platinum.

Caisse d'Epargne Ile-de-France va prélever dorénavant 7,50 euros pour un chéquier détruit qui n'a pas été retiré dans les deux mois. A La Banque Populaire Occitane, le relevé électronique sera couplé au révélé papier, pour la somme de 3 euros par mois.

Ludovic Herschlikovitz, Fondateur du comparateur de frais bancaire Choisir-ma-banque.com, s'étonne de telles hausses. "Alors que l’inflation peine à augmenter de 0,3% cette année, on assiste à des hausses de services largement au-delà de ce taux avec des augmentations pour la majorité des tarifs de 0,63% pour l’assurance des moyens de paiement à 5,35% pour les retraits déportés en dehors de sa banque".

Et il précise : "d’autres postes explosent littéralement tels que les frais de tenue de compte longtemps gratuits qui sont à nouveau facturés par les principaux réseaux (+18% pour le Crédit agricole par rapport à 2014et + 42.59% depuis 2013)".

D. L.