BFM Business

Lourdes dépréciations pour le Crédit Agricole

BFM Business

Le Crédit Agricole va enregistrer au quatrième trimestre 2012 pour 2,676 milliards d'euros de dépréciations d'écarts d'acquisition, qui auront un impact négatif équivalent sur son résultat, selon un communiqué publié ce vendredi 1er février.

Déjà en perte nette de 2,48 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de l'année, l'entité cotée de la banque verte devrait dégager en 2012 la perte la plus importante de son histoire.

BFMbusiness.com et AFP