BFM Business

Légère récession fin 2012, selon la Banque de France

Selon la Banque de France, nous avons fini 2012 légèrement en récession, contrairement aux calculs de l'Insee

Selon la Banque de France, nous avons fini 2012 légèrement en récession, contrairement aux calculs de l'Insee - -

Selon la Banque de France, l’activité économique a reculé de 0,1% au quatrième trimestre, pour la seconde fois consécutive, des chiffres qui viennent contredire ceux de l’Insee, plus positifs.

La Banque de France a confirmé ce jeudi son estimation d'une légère récession fin 2012 en France avec une baisse de 0,1% de l'activité économique au quatrième trimestre, après un recul équivalent estimé pour le troisième trimestre.
Elle donne dans son enquête de conjoncture dans l'industrie et les services de décembre la même estimation de l'évolution du produit intérieur brut (PIB) au quatrième trimestre que dans celle de novembre publiée il y a un mois ainsi que dans celle d'octobre.

Première récession depuis le printemps 2009

Pour le troisième trimestre, la Banque de France avait également estimé que l'activité économique de la France avait reculé de 0,1% par rapport au trimestre précédent, contrairement à ce qu'a estimé l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Une récession est techniquement définie comme au moins deux trimestres consécutif de contraction du PIB. Il s'agirait alors d'un premier épisode de récession depuis que la France est sortie de la crise au printemps 2009.
Mais l'Insee estime que le PIB a progressé et non diminué de 0,1% au troisième trimestre après un recul de 0,1% au deuxième trimestre. Il avait revu à la baisse le 28 décembre son estimation de la croissance cet été de 0,2% à 0,1%. Quant aux trois derniers mois de l'année 2012, l'Insee a prévu dans sa dernière note de conjoncture publiée le 20 décembre un PIB de 0,2% inférieur à celui des trois mois précédents.

Mathias Chaillot