BFM Business

La vente de la banque portugaise Novo Banco intéresse cinq candidats

Novo Banco, bâtie sur les ruines de Banco Espirito Santo pourrait être liquidée si le Portugal ne trouve pas d'acheteur. (image d'illustration)

Novo Banco, bâtie sur les ruines de Banco Espirito Santo pourrait être liquidée si le Portugal ne trouve pas d'acheteur. (image d'illustration) - Pedro Nunes - AFP

""

La Banque du Portugal a enregistré cinq offres pour le rachat de Novo Banco, née en 2014 des décombres de Banco Espirito Santo, a-t-elle annoncé vendredi soir sans dévoiler l'identité des candidats. L'institution n'a pas encore tranché sur les modalités de la vente de Novo Banco, qui pourrait être cédée à un investisseur "stratégique" ou voir son capital dispersé en Bourse.

Selon la presse locale, les banques portugaises BPI et BCP, le fonds d'investissement Lone Star et le consortium Apollo/Centerbridge sont intéressés par l'achat de Novo Banco, alors que le groupe chinois Minsheng Financial opterait pour une introduction en Bourse.

Si le Portugal n'arrive pas à vendre, la banque sera liquidée 

Novo Banco, qui a hérité des actifs jugés sains de Banco Espirito Santo (BES) après sa faillite sur fond d'irrégularités comptables, a été renflouée en août 2014 à hauteur de 4,9 milliards d'euros, dont 3,9 milliards apportés par l'État et un milliard par les banques.

Un premier appel d'offres avait échoué en septembre dernier, les trois offres fermes des groupes chinois Anbang et Fosun ainsi que du fonds d'investissement américain Apollo ayant été jugées insuffisantes. À la mi-janvier, la Banque du Portugal avait annoncé son intention de relancer la vente, qui doit avoir lieu d'ici août 2017.

Si le Portugal n'arrive pas à vendre Novo Banco avant cette date butoir, la banque pourrait être purement et simplement liquidée, a prévenu le gouvernement socialiste.

A.M. avec AFP