BFM Business

La Bourse de Paris a digéré les statistiques américaines

La Bourse de Paris peine à aller de l'avant.

La Bourse de Paris peine à aller de l'avant. - -

Le CAC40 a clôturé en baisse de 0,65% ce vendredi 2 mai. Tout au long de la semaine la bourse parisienne a décortiqué les publications de l'autre côté de l'Atlantique.

Le CAC40 n'arrive toujours pas à aller de l'avant. Ce vendredi 2 mai, l'indice parisien a accusé une baisse de 0,65% à 4.458 points.

L'indice parisien a suivi avec attention les chiffres de l'emploi américain, publiés à 14h30, qui ont fait état de 288.000 créations de postes et d'une baisse du taux de chômage de 6,7% à 6,3% au mois d'avril.

"C'est une bonne nouvelle qui n'est pas absolument pas saluée par la Bourse. Des ténors pèsent sur la cote qui viennent plomber un petit peu la place parisienne", analyse Franklin Pichard, directeur de Barclays Bourse, interrogé dans Intégrale Bourse.

Ce vendredi, Carrefour et BNP Paribas ont notamment accusé des baisses qui ont empêché l'indice parisien de décoller. La banque française inquiète notamment les investisseurs car elle pourrait faire face à un important litige aux Etats-Unis.

Le retour d'Alstom

Autrement, le principal fait d'armes du marché parisien est , cette semaine, d'avoir dépassé les 4.500 points en séance, mardi.

Car la semaine a été relativement calme pour la Bourse de Paris qui a, par ailleurs, été fermée, jeudi, pour cause de 1er mai et, donc, de fête du Travail.

L'indice parisien a surtout regardé de l'autre côté de l'Atlantique avec la publication mercredi 30 avril du PIB américain et, le même, jour la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed). Cette dernière a continué la baisse graduelle de son soutien à l'économie américaine et a affiché son optimisme tant sur l'emploi que sur la croissance.

Si ces deux évènements ont été guettés avec attention, ils n'ont pas modifié la tendance de fonds sur le marché parisien, qui continue d'évoluer dans une fourchette proche des 4.500 points.

Du côté des valeurs on notera le retour remarqué d'Alstom sur la cote parisienne, mercredi, le cours de Bourse de l'entreprise avait alors grimpé de 9,33%. Ce vendredi, le titre a clôturé en hausse de 0,81%.

Julien Marion