BFM Business

L'Ukraine et l'Italie affectent la Bourse de Paris

La Bourse de Paris a terminé dans le rouge, ce mercredi 6 août.

La Bourse de Paris a terminé dans le rouge, ce mercredi 6 août. - -

Le regain de tensions géopolitiques et le retour en récession de l'Italie ont précipité le CAC 40 dans le rouge, ce mercredi 6 août. L'indice parisien a terminé la séance en baisse de 0,61% à 4.207 points.

Sale temps sur les bourses européennes, ce mercredi 6 août. Le marché a été rattrapé par les tensions géopolitiques en Ukraine, qui avaient déjà alimenté le fort recul des indices boursiers la semaine dernière.

La Bourse de Paris n’a pas échappé au mouvement, clôturant en baisse de 0,61% à 4.207 points et effaçant du même coup les gains acquis lors des deux dernières séances. La mauvaise santé de l’économie française, et les doutes grandissants concernant son voisin allemand n’ont évidemment pas aidé à inverser la tendance.

En outre, les investisseurs se montrent toujours prudents avant la réunion de la BCE jeudi.

Les bourses italiennes et portugaises dévissent

L'ouverture en repli de Wall Street a confirmé la baisse de tension du marché parisien, dans une séance privée d'indicateurs notables outre-Atlantique, si ce n'est la réduction surprise du déficit commercial en juin.

En Italie, le retour à la récession de l’économie a également joué un rôle important. Première conséquence: la Bourse de Milan a dévissé de plus de 2%.

La Bourse de Lisbonne, elle, a de nouveau chuté de 4%, entraînée par le plongeon de ses valeurs bancaires dans la foulée du sauvetage ce week-end de Banco Espirito Santo (BES).

La Bourse de Francfort a également terminé en repli de 0,65%.

Yann Duvert avec AFP